Twilight home
Bienvenue sur Twilight-Home Forum ! !



Ici, visiteur tu trouveras absolument tout sur l'univers Twilight : Des livres aux films en passant par les rumeurs et les extras

Twilight home

Forum consacré à Twilight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Très important : Je vous invite à venir lire ce message. Zafrina

Partagez | 
 

 Une deuxième chance 1ère partie: Edward

Aller en bas 
AuteurMessage
sheer92
Arrivée d'Arizona


Nombre de messages : 9
Localisation : quelque part à Forks
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Sam 15 Mai 2010 - 23:00

Chapitre 1



Bella



Après le départ d’Edward, Bella cru que sa vie s’était arrêté jusqu’à son rapprochement avec Jacob. Les derniers évènements et sa presque noyade l’ont permis d’ouvrir les yeux sur ce qui était bien qu’évident, masqué à ses yeux.

Bella s’était rapproché de Jacob, elle avait décidé de ne plus souffrir, de ne plus penser à lui, de revivre. Aujourd’hui avait failli mourir encore une fois, juste pour entendre sa voix. Elle avait tant espéré le revoir, mais cette expérience lui avait montré, non, imposé quelque chose qu’elle se forçait à ignorer. Elle aimait Jacob, elle l’avait toujours aimé. Pas comme Edward, mais son amour était tout aussi fort, d’un amour égal tout en étant différent, à l’opposé l’un de l’autre. Edward était parti, il l’avait abandonné, emportant avec lui une partie de son cœur. Jacob lui était resté, veillant chaleureusement sur l’autre partie de son cœur, la faisant grandir, s’épanouir, essayant tant bien que mal de combler le vide laissé par l’autre.


Assise sur son lit, Bella se remémorait cette journée. Ses doigts effleuraient ses lèvres, ravivant le souvenir des lèvres chaudes et douces de Jacob. Ils s’étaient embrassé quand il l’avait raccompagné ce soir, elle s’était laissé aller, avait accepté de passer à autre chose. Bizarrement, elle avait aimé ce contact, et ne s’était nullement senti coupable d’une quelconque trahison envers l’autre. Il était parti, il avait tourné la page, il était temps qu’elle en fasse autant. Elle n’allait pas l’attendre toute sa vie, se morfondre, se laisser mourir à petit feu en espérant qu’il eut pitié d’elle et qu’il daigne revenir. Il avait tout emporté avec lui, c’était comme si il n’avait jamais été là, son odeur avait disparut depuis un moment déjà de sa chambre. Elle n’avait plus que ses souvenirs comme preuve de son passage dans sa vie. Mais là aussi, d’autres souvenirs plus récent et plus heureux commençaient à supplanter les anciens. Il fallait qu’elle l’accepte maintenant, Edward était son passé, Jacob son présent et son futur. Elle imaginait très bien sa vie avec lui, elle pourrait continuer de voir René et Charlie, avoir des enfants, avoir une vie normale. C’était bien ce qu’il voulait non ? Alors soit.


Cette nuit là, elle ne fit pas de cauchemar, elle se réveilla en pleine forme, prête à commencer sa nouvelle vie, avec Jacob.





Jasper

Jasper était inquiet depuis quelques jours, Alice avait des visions qui apparemment lui causaient beaucoup de peine, mais elle ne voulait pas les partager avec lui, avec personne d’ailleurs. Il l’avait vu pleurer, à la manière des vampires bien sûr, des sanglots sans larmes. Il se demandait si ses visions concernaient Bella ou Edward. Depuis notre départ de Forks, Edward avait disparu, appelant trois fois en six mois pour dire qu’il allait bien et raccrochait presque aussi tôt. Alice nous disait ne pas savoir où il était, soit pour que nous n’essayons pas d’aller le chercher, soit parce qu’il bougeait tout le temps sans destination précise de manière à ne pas être repéré. Quoi qu’il en soit, Jasper était de plus en plus inquiet, tout était de sa faute, sa faiblesse avait précipité sa famille dans une tristesse telle que même Emmett ne souriait plus. . Il s’en voulait tellement, pourquoi cela mettait-il tant de temps ? Pourquoi avait-il toujours du mal à résister au sang humain ? Peut-être que finalement il n’était pas fait pour vivre ainsi, peut-être qu’il devait partir ?

- Je t’interdis de partir.

- Excuse-moi, c’était juste une idée comme ça.

- Je souffre déjà de ce qui arrive à Edward, je ne veux pas en plus te perdre ni perdre notre famille. Tout finira par s’arranger.

- Tu as vu quelque chose ?

- Oui.

- Qu’a tu vu Alice

Esmé s’était silencieusement approché, toute la famille avait les yeux rivés sur Alice, attendant, espérant une bonne nouvelle.

- Tout va s’arranger. Edward sera bientôt parmi nous.

- Et Bella ?

- Bella … je ne vois plus Bella.

- Comment ça tu ne la vois plus, elle n’est pas…

- Non, elle est bien en vie, je l’ai vu sauter d’une falaise hier, mais apparemment elle a survécu.

- Une falaise, Oh mon dieu, elle voulait …

- Je ne sais pas Esmé, je l’ai vu sauter pus elle a disparu et elle a réapparu cette nuit avant de disparaître à nouveau. Je crois qu’elle a choisit.

- Jacob ? Pour une fois Carlisle s’exprimait.

- Oui.

- Oh mon dieu pauvre Edward, comment a-t-elle pu lui faire ça ?

- Rosalie, il l’a quitté. Depuis six mois je surveille Bella, elle allait vraiment mal, tout le monde s’inquiétait pour elle. Charlie voulait l’envoyer dans un hôpital pour aliéné.

- Quand Edward sera-t-il parmi nous ?

- Je ne sais pas, il n’a pas encore arrêté sa décision. Il hésite entre venir ici et aller à Forks.

- Il ne faut pas qu’il y aille.

- Je sais. Je l’appelle.


Voila, dites moi ce que vous en pensez

kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cec' La Tyrannique
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 6507
Localisation : Dans la boutique souvenir de Volterra ! ♥
Date d'inscription : 08/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Heidi
Détentrice de: Démétri
Clan: Volturi

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Dim 16 Mai 2010 - 11:47

C'est super!
Très bien raconté !

J'aime

La suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Mer 7 Juil 2010 - 8:39

J'aime aussiiiii!!!!!!!!!!!!
Le suite!!! Very Happy

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheer92
Arrivée d'Arizona


Nombre de messages : 9
Localisation : quelque part à Forks
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Mer 7 Juil 2010 - 9:50

Chapitre 2

PDV Edward


Ça faisait si longtemps que je n’avais pas vu Bella, ma Bella. Je commençais à avoir des hallucinations (bizarre pour un vampire me direz-vous, mais en quoi mon amour pour elle était-il normal), je croyais l’apercevoir dans la rue, entendre sa voix m’appeler, sentir son odeur toujours aussi alléchante. Un vampire pouvait-il souffrir d’aliénation ? J’en avais bien l’impression, je devenais fou loin d’elle. Alice avait essayé de m’appeler plusieurs fois ces dernières semaines, elle avait sans doute vu ma décision, ils m’attendaient sûrement mais il fallait d’abord que je la voie. Je me disais que c’était juste pour m’assurer qu’elle allait bien, mais je savais au fond de moi qu’il n’en n’était rien, ce n’était qu’un prétexte pour pouvoir l’approcher. Je n’étais pas assez fort pour rester loin d’elle, je me rendais compte maintenant de mon erreur, je ne pouvais pas vivre sans elle, car oui, auprès d’elle je me sentais revivre. J’avais besoin d’elle, elle était mon souffle et mon oxygène. J'étais trop faible pour rester loin d'elle, mon existence sans elle n'avait pas de raison d'être. je la supplierais, l'implorerais de me reprendre, quitte à la transformer, lui voler son âme, je m'y résignerais du moment qu'elle voudrait bien me reprendre.


J’avais couru presque toute la nuit, plus je me rapprochais de Forks, plus je me sentais euphorique. Aux abords de la ville, je m’arrêtais pour vérifier ma tenue. Je faisais une grimace en remarquant un trou sur ma chemise. Il fallait que je me change avant d’aller la voir. J’espérais qu’Esmé avait laissé quelques vêtements à la villa, après tout, nous étions sensé partir le temps que Bella finisse sa dernière année de lycée et parte à la fac. Esmé aimait cette ville, cette région humide et sans soleil. La maison était étonnamment propre et je sentais l’odeur de certains membres de ma famille, comme si ils étaient passés ici récemment. Je me changeais rapidement et allais retrouver mon amour.


Je ne fus pas surpris de sentir l’odeur nauséabonde des loups dans la foret et autour de la maison de Bella. «Quand le chat n’est pas là, les souris dansent » disait le proverbe, et Jacob Black avait semble t-il bien dansé. Il avait profité de mon absence pour se rapprocher de Bella, comme presque tous les adolescents mâle de la région j’en suis sûr.


J’imaginais facilement sa déconvenue quand il nous verrait Bella et moi, aussi proche qu’avant. Mais il fallait que je me calme, je ne savais pas comment Bella allait réagir en me voyant. Allait-elle ma sauter dans les bras ? Me repoussera t-elle ? Non, j’écartais immédiatement cette possibilité, bien que je méritais qu’elle me repousse pour l’avoir abandonné, je suis sûr qu’elle comprenait mes raisons. Et je savais qu’elle m’aimait, peut-être pas autant que moi, mais bien au-delà de ce dont étaient capable ses semblables.
Je n’entendais rien venant de sa maison, mais cela ne m’étonna, la voiture de patrouille du chef Swan n’était pas dans l’allée, il avait déjà du partir. Je n’entendais jamais Bella de toutes les façons donc pour le moment rien d’anormal. Que devais-je faire maintenant, sonner à la porte ou tout simplement grimper à sa fenêtre pour la rejoindre dans sa chambre ? La bienséance voulait que je sonne, alors soit. Au bout de trois sonneries je me dis que soit elle n’était pas là, ce qui m’étonnerait fortement vu l’heure matinale, soit elle était profondément endormi, dans quel cas je ne voulais pas la réveiller, peut-être rêvait-elle de moi. Cette pensée me fit sourire. Je décidais donc de grimper à sa fenêtre afin qu’elle me voit à son réveil.


Sa chambre était vide, et le plus surprenant était que je sentais l’odeur du cabot dans la pièce, mais je ne m’en inquiétait pas, Bella était si douce, si innocente qu’elle avait du l’inviter à monter dans sa chambre pour… discuter. Mais je sentais qu’il y avait autre chose, une odeur particulière que j’ai déjà senti mais en d’autres lieux et sur d’autres personnes, je fus un moment pris d’effroi. Non, ce n’était pas possible, pas elle. Il y avait sûrement une explication, mais peut-être que…non. Il fallait que j’appelle Alice, que je sache ce qu’elle avait vu.





Les Cullen


Les Cullen étaient tous rassemblé dans le grand salon de leur maison d’Alaska, ils l’avaient acheté en prévision des futures années de fac de Bella à l’époque où tout allait bien dans leur existence. Aujourd’hui, ils vivaient leur moment le plus sombre depuis bien longtemps. Tous angoissaient et ne savaient pas quoi faire. Alice avait mis toute la famille au courent des ses visions et de la décision d’Edward d’aller rejoindre Bella. Depuis deux jours qu’ils savaient, ils avaient essayé à mainte fois de joindre d’Edward pour le prévenir de ce qu’il se passait à Forks, sans aucun résultat.


- Nous devrions y aller. Dit Emmett. Nous devons l’intercepter avant qu’il ne la rejoigne, qu’il sache à quoi s’attendre.

- Il a raison Carlisle. Dit Jasper. Je connais l’ampleur des sentiments d’Edward envers Bella, sa décision risque de l’anéantir. Nous devons le rejoindre.

- Edward est resté seul si longtemps, je pensais qu’il allait enfin avoir droit au bonheur et je trouvais que Bella ferait une très bonne compagne pour lui. Comment les choses ont pu autant dégénéré ?

- C’est ma faute Esmé, si je n’étais pas si faible rien de tout cela ne serait arrivé, Edward et Bella seraient ensemble aujourd’hui. Je ne mérite pas de…

- Si l’histoire d’Edward et Bella a eu cette fin, c’est parce qu’elle n’était pas celle qui lui fallait. Une humaine, pffff

- Arrête de cracher ton venin Rosalie, Bella aimait Edward, et le fait qu’elle soit humaine n’interférait pas avec ses sentiments. Le fait qu’elle choisisse Jacob ne veut pas dire qu’elle ne l’aime plus. Et puis tout n’est pas fini.

- Tu les as vu se remettre ensemble ?

- Oui.

- Quand ?

- Je ne sais pas exactement, tout est confus, beaucoup de décisions doivent être prise et trop de personnes sont concernés. Mais plus le temps passe, plus ma vision s’éclaircit, et je pense qu’elle est sur la bonne voie.

- Que devons nous faire alors ? Demanda Carlisle.

- Nous devons rejoindre Edward, et tu devrais acheter une maison pas loin de Dartmouth.

- Vous irez à la fac ?

- Je n’en suis pas sûr mais Bella si.

- D’accord, Esmé appelle tout de suite une agence immobilière. Emmett, Jasper, Alice et moi nous irons à Forks. Quand à toi Rosalie…aide Esmé, il faut préparer notre déménagement

- Ok. Répondirent-ils tous en chœur.







Forks


- Alice ?

- Oui Edward.

- Je suis à Forks.

- Nous le savons.

- Nous ?

- Toute la famille, j’y suis aussi avec Carlisle, Emmett et Jasper. Nous étions chassé quand tu es venu, je n’avais pas prévu que tu passerais à la maison. Nous sommes à la maison, viens et je te dirais tout ce que j’ai vu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheer92
Arrivée d'Arizona


Nombre de messages : 9
Localisation : quelque part à Forks
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Mer 7 Juil 2010 - 9:53

Chapitre 3

Jacob


En rentrant de son service vers quatre heures du matin, Jacob cru que son cœur allait cesser de battre. A peine avait-il ouvert la porte de leur appartement qu’il avait été assaillit par une forte odeur de vampire. Son corps s’était mis à trembler, il sentait qu’il risquait de se transformer s’il ne se calmait pas immédiatement. Il fallait qu’il sache à combien de sangsue il avait affaire et pourquoi ils étaient là. L’appartement était plongé dans la pénombre et se concentrant il reconnu cette odeur. Non, pas lui ! Il courut jusqu’à la chambre et trouva Bella profondément endormi. L’odeur était plus forte dans la chambre, malgré la fenêtre ouverte. Il fut assaillit d’un doute, Bella l’avait-elle invité à entrer ? Depuis combien de temps se voyaient-ils ? Il n’avait rien vu venir, il avait cru que tout se passait bien entre eux, qu’elle avait fini par tomber amoureuse de lui, qu’elle l’avait oublié. Elle s’était bien moquée de lui. Non, il ne pouvait pas croire cela, Bella n’était pas comme ça, elle ne savait peut-être pas qu’il était revenu. Il fallait qu’il sorte, qu’il aille se défouler, de toutes les façons il ne pourrait pas dormir dans cette puanteur.






Bella


Jacob était bizarre depuis ce matin, il avait dormi sur le canapé et la regardait comme si elle avait fait quelque chose de mal. Peut-être qu’elle avait de nouveau parlé durant son sommeil, cette nuit elle avait rêvé d’Edward, son rêve lui semblait si réel qu’elle avait eu l’impression de sentir ses lèvres froides sur les siennes. Peut-être qu’elle avait prononcé son prénom et que Jacob l’avait entendu. Elle était vraiment désolé de lui imposer ça, il avait tellement été bon avec elle. Il l’avait soutenu, l’avait aidé à sortir la tête de l’eau. Et elle l’aimait pour cela, elle aimait Jacob, mais de son côté ? Peut-être s’était-il imprégné, elle savait très bien que ça pouvait arriver après tout, elle n’était pas l’imprégnation de Jacob, elle n’était pas son âme sœur. Allait-elle encore être abandonnée par l’homme qu’elle aimait ? Elle ne savait pas si elle y survivra, elle ne pourrait pas y survivre, mais avait-elle le droit d’imposer ça à Jacob ?






Les Cullen


Edward avait changé, comme le phœnix il semblait renaitre de ses cendres. Tous les Cullen, à part Alice, était heureux de ce changement, il participa même à une partie de chasse avec jasper et Emmett. Alice quant-à elle continuait de surveiller leur avenir, elle n’arrivait toujours pas à voir l’avenir de Bella mais celle d’Edward n’avait pas changé, il la retrouvera, bientôt. Elle souriait à cette espoir mais avait peur des conséquences, elle ne pouvait pas voir les loups garou et ne savait donc pas comment réagirait Jacob. Elle savait que les loups étaient dangereux, instable, ils perdaient facilement le contrôle, et ne voulait pas que Bella soit dans les parages lorsque Jacob Black se rendrait compte de ce qui liait Bella à Edward, il risquait de lui faire du mal sans le vouloir. Il fallait trouver une solution. Foutu loups garou.


Pourquoi n’arrivait-elle pas à les voir, les choses seraient tellement plus simples si elle y parvenait. Peut-être qu’Edward avait eu raison après tout, elle ne e lui avait pas dit mais après sa petite aventure de cette nuit, ses visions étaient devenu un peu plus claire. Ce qu’elle n’arrivait pas à comprendre, c’était pourquoi elle ne voyait toujours pas l’avenir de Bella. Peut-être était-ce parce que Bella n’avait pas encore vu Edward, elle croyait peut-être encore qu’Edward était à l’autre bout du monde et l’avait oublié, elle essayait donc de se consoler comme elle le pouvait dans les bras de Jacob. Elle fit une grimace à cette pensée, heureusement qu’elle ne pouvait pas voir les loups, ça aurait été vraiment traumatisant de voir…certaines images de Bella et Jacob.


Une semaine plus tard, rien n’avait changé, Edward était toujours de bonne humeur, il continuait de suivre Bella. Et avec Alice ils faisaient un petit point sr ses visions pour voir si il y avait du changement. Il avait bien remarqué que Jacob était différent, il avait arrêté de travailler tard, Edward n’eut donc plus l’occasion d’aller regarder Bella dormir. De temps en temps, alors qu’il était caché dans des arbres ou des recoins sombre, il voyait Jacob regarder dans sa direction, il sentait son regard posé sur lui et entendait clairement ses pensées. T’as pas intérêt à t’approcher d’elle, sinon je t’arrache la tête espèce de sangsue…parfois il pensait simplement : je sais que tu es là, fiche nous la paix, fiche lui la paix. A ces moments là il voulait répondre à Jacob, il voulait que celui-ci puisse lire ses pensées et comprenne qu’il ne pourrait plus jamais s’éloigner de Bella.




Un matin, Edward était rentré se changer, quand il sorti de sa chambre, il trouva Alice devant sa porte.

- C’est aujourd’hui.

- Quoi ?

- Ben, tu sais…mes visions.

- …

- Pfffff, Edward, tu ne te souvins pas ? Les vêtements que tu portais, tu les as sur le dos en ce moment. C’est aujourd’hui que tout ce jouera.


Comment avait-il omis ce détail ? Effectivement dans un des visions d’Alice il portait une chemise noir sur un jeans bleu nuit, et le bracelet qu’Alice lui avait acheté lors de sa dernière journée shoping avec Bella. Il s’en souvenait comme si c’était hier. Il avait ce bracelet ce matin sans raison apparente. Il l’avait vu sur sa table de chevet et l’avait pris. Était-ce si facile ? Pourquoi n’avait-il pas pensé à ça plus tôt ? Il aurait pu mettre ce bracelet n’importe quand, il ne savait même pas depuis quand il trainait sur sa table de chevet. Il sentit son cœur mort se gonfler de joie et d’impatience, il allait enfin pouvoir parler à Bella.


- Tu ne pourras pas la voir tout de suite, elle a cours toute la journée et il y aura du soleil aujourd’hui, mais ce soir elle sortira je crois, je l’ai vu se rendre dans un lieu qui ressemble à une boîte de nuit et elle était seule.

- Oui, je m’en souviens. Je me demande bien pourquoi elle a prévu d’aller dans ce genre d’endroit.

- Et surtout habillé de la sorte, ça ne lui ressemble tellement pas. Je pense qu’il va se passer quelque chose dans la journée qui la poussera à faire cette sortie. Ce sera à toi de jouer ensuite, ramène la nous Edward, elle me manque tellement.

- Je ne la laisserai pas…quand tu dis ramène la nous…tu penses à quoi ?

- Ah rien, juste…ne la laisse pas seule ce soir.

- Crois-moi Alice, après ce soir, je ne la lâcherai plus. Je serai comme son ombre, tant qu’elle voudra de moi.

- Oui, je sais mais, j’ai peur de ce que pourrait faire le loup.

- Qu’il vienne, je l’attendrais.

- Et nous aussi. Emmett, Jasper et Rosalie étaient venu les rejoindre.

- Je sais que je n’ai pas toujours été cool avec Bella, mais je veux me rattraper. Que devons nous faire ?

- Edward ira rejoindre Bella ce soir, ensuite il devra la ramener ici parce que si elle rentre chez elle, le loup sentirait son odeur et risquerait de lui faire du mal. Il faut donc acheter de la nourriture humaine et faire un peu de shopping pour elle.

- Du calme quand même avec le shopping.

- Eh Edward, tu me connais.

- Justement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheer92
Arrivée d'Arizona


Nombre de messages : 9
Localisation : quelque part à Forks
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Mer 7 Juil 2010 - 9:59

Chapitre 4



Pourquoi avais-je accepté d’y aller ce soir ? J’aurais préféré rester à la maison, bien au chaud, et lire un bon livre. Au lieu de cela, me voici entrain de chercher quoi me mettre sur le dos pour aller dans cet endroit plein de monde, avec de la musique trop forte, tout ce que je déteste. Je suis sûr que des mecs essaieront de me draguer ce soir, et je n’en avais nullement envie. Mais bon, je m’étais engagé à y aller, et il était trop tard pour reculer. Je regardais mon reflet dans la glace, j’avais opté pour un shorty noir et un top dos nu rouge, sur des bottes noir, le tout faisant ressortir ma peau blanche. Il valait mieux que je mette dans l’ambiance tout de suite, ce sera plus facile comme ça. Mes clavicules se voyaient trop, il fallait vraiment que je prenne un peu de poids, on allait finir par me croire anorexique, si ce n’était déjà fait. J’avais vraiment l’air malade, à l’article de la mort. Peut-être qu’avec un peu de maquillage je ferais un peu moins peur. Avec une grimace, je sortais une boite que je n’avais jamais ouverte depuis que ma mère me l’avait offerte, et mettais un peu de rose sur mes pommettes. Ce n’était vraiment pas mon truc. Je décidais de lâcher mes épais cheveux châtain, j’avais passé l’après midi à les démêler alors autant les laisser respirer un peu. Un coup de klaxon me fit sursauter. Je crois que mon chauffeur est arrivé, onze heure, pas une seconde de retard, une vrai montre sur patte cette fille.


« J’arrive ! » Lui criais-je par la fenêtre. Je jetais un dernier regard sur mon reflet dans la glace, pris mon sac et sorti. Je ne savais pas à ce moment là qu’en fermant cette porte, c’était toute mon existence qui serait bouleversé et qu’enfin le soleil réapparaitrait dans ma vie. J’allais enfin renaître.







PDV Edward

Une fois sur le campus, Edward se rendit compte qu’il ne savait pas du tout où il devait se rendre ni ce qu’il devait faire. Il n’allait quand même pas sonner à sa porte, le cabot en ferait tout un cirque, bien que ce sale cabot méritait une bonne raclé ne serait-ce que pour avoir osé poser ses pattes sur Bella, ce serait risqué pour Bella. Il faut qu’il se retienne encore un peu, une fois Bella à l’abri il règlerait ses comptes avec lui, il se souvenait encore de la rage qui l’avait submergé la fois où le cabot avait essayé pour la première fois de…consommer sa relation avec Bella. Il n’avait jamais rien tenté temps qu’ils étaient à Forks, mais dès leur emménagement sur le campus il avait voulu…marqué son territoire. Sale chien ! Edward s’en souvenait comme si c’était hier.


Flash back

Carlisle s’était arrangé pour qu’ils arrivent deux jours avant Bella, Edward pu à loisir faire des repérages sur le nouveau lieu de vie de Bella. Il avait obtenu facilement son emploi du temps, et avait trouvé les meilleurs postes d’observations de l’appartement de Bella. Il pensait qu’elle y habiterait seule, il ne savait pas que le clébard serait du voyage vu qu’il était à un niveau inférieur à celui de Bella. A peine les cartons déballés, cette ignominie s’était jeté sur Bella. Edward avait été pétrifié par la scène qui se déroulait sous ses yeux. Bella ne l’avait pas repoussé, mais avait eu un moment d’hésitation et ne répondait pas à ses caresses, elle semblait gêné, elle l’était. Bella était si pure et si douce qu’elle n’avait pas pu se résoudre à le repousser de peur de le blesser. Il avait alors comprit que c’était à lui d’intervenir, il avait alors ramassé une pierre et avait fracassé une fenêtre, détournant l’attention du clébard, Bella avait eu un souffle de soulagement.

Fin du flash back

Depuis, Edward s’était assuré que cette situation ne se reproduise plus.



Les visions d’Alice ne lui seront pas d’un grand secours ce soir, et son odorat non plus, on dirait que le cabot avait fait des rondes dans les parages récemment vu la puanteur des lieux. Impossible de détecter l’odeur de Bella dans toute cette puanteur, qu’à cela ne tienne, il savait qu’elle irait dans un club et il n’y en avait pas tellement en ville. Il fera le tour des clubs et cherchera dans les pensées des personnes qu’il croisera, comme il l’avait déjà fait à Port Angeles. Il se souvenait très bien de cette nuit là, de la peur qu’il avait ressenti d’arriver trop tard. Bella est un aimant à problème, la savoir dans ces endroits entouré d’hommes aux hormones en folies, sa peur revenait. Il fallait qu’il se dépêche. Il remonta dans sa voiture et pris la direction du centre ville.






Jacob


En rentrant ce soir là, ne trouvant pas Bella, Jacob commença à paniquer. Où était-elle ? Quand même pas allé rejoindre la sangsue ? Puis en voyant l’état de la penderie il comprit. Bella lui avait parlé au déjeuné d’une invitation à une soirée avec des camarades de son cours de littérature. Ça lui était complètement sorti de la tête. Il se dirigea vers la cuisine et commença à préparer son dîné, Bella ne risquait rien, elle ne sera pas seule ce soir, son amie devait venir la chercher et la ramener. Il eut un doute malgré tout, et si la sangsue essayait encore de l’approcher ? Il allait lui laisser un peu de temps pour qu’elle s’amuse, bien qu’il en doutait fortement, Bella n’aimait pas du tout danser, mais c’était bien qu’elle voit d’autres personnes, puis il ira la rejoindre. Il ne savait pas où se passait la fête mais il l’appellera sur son portable. Il ne faisait pas du tout confiance à la sangsue et ne voulait pas lui donner une seule occasion de parler à Bella. Il dîna soulagé de ça décision en regardant un match à la télé.






Les Cullen


On sentait la tension qui régnait dans la villa, tout le monde essayait de s’occuper comme il pouvait mais Alice sentait que tous lui lançaient des regards en coins, n’osant pas lui demander comment ça se passait pour Edward. Elle s’était assise sur les escaliers et essayait de se concentrer, guettant le moment où Bella réapparaitrait dans ses visions, mais pour le moment elle ne voyait rien et ça la frustrait. Jasper était posté derrière elle et lui massait les épaules et envoyait des ondes apaisantes à toute sa famille.


- Alors, comment ça se passe ? Emmett toujours impatient avait décidé de dire haut la question que tous se posaient.

- Il n’est parti que depuis vingt minutes, attend une heure au moins. Il ne l’a même pas encore trouvé.

- Comment ça trouvé, il ne sait pas où elle est ?

- Non.

- …

- Je te signale que je n’ai aucun pouvoir sur mes visions, ce n’est pas comme si j’étais sur place. Pour l’instant je ne sais pas où ils vont se rencontrer, ni ce qu’ils vont se dire, mais je suis sûr qu’ils se parleront ce soir.

- Mais, est ce que tu sais comment elle réagira à la présence d’Edward ? Rosalie c’était décidé à intervenir.

- Elle se réveillera dans la chambre d’Edward demain, alors je pense que ça se passera bien ce soir. Et maintenant laissez moi me concentrer.


Elle se dirigea vers la baie vitrée et ferma les yeux, essayant encore de détecter l’avenir de Bella. Au bout d’une heure, elle n’avait toujours rien vu et décida de se concentrer sur Edward, peut-être qu’une fois que Bella l’aura vue et aura pris une décision son avenir réapparaitra.





PDV EDWARD


J’avais déjà fouillé dans trois clubs et je commençais à craindre d’arriver trop tard, quand quelque chose attira mon attention. J’étais à un carrefour et attendais que le feu passe au vert quand je la vis dans les pensées d’un homme occupant la voiture derrière moi. J’étais soulagé d’avoir croisé quelqu’un la connaissant, puis mon cerveau bloqua sur la direction des pensées de l’homme. La haine m’envahit à une vitesse vertigineuse, je devais me concentrer pour ne pas briser le volant, il fallait que je men concentre sur ce qui était le plus important pour moi, Bella, et cet homme allait me conduire à elle. Je décidais donc de le suivre.


L’homme se gara devant un club appelé le « Pink paradise ». Une fois hors de la voiture, je fus assailli par un brouhaha de pensées, dont une bonne partie concernait Bella. Tous ces hommes qui fantasmaient sur sa Bella, toutes ses images qui l’assaillaient, comment osaient-ils l’imaginer dans de tels situations ? Je commençais à perdre le contrôle, le monstre en moi était entièrement réveillé et réclamait sa dose de sang. Je n’avais plus la force de le retenir, je ne voulais plus le retenir. Je déterminais la chronologie du massacre quand une silhouette attira mon attention. Elle était là, elle venait de descendre d’une voiture et se dirigeait vers l’arrière du bâtiment, elle était si belle et ses vêtements moulaient son corps à la perfection. Je n’avais pas l’habitude de la voir si court vêtu, bien que le bleu soit ma couleur préféré le rouge lui allait à merveille. Le monstre grogna mais n’insista pas, il savait qu’il n’avait aucune chance face à Bella. Je la suivais donc et la vis disparaître dans ce qui semblait être une entrée de service. Mais que faisait-elle ici ? Et toute seule en plus ? Avait-elle perdu l’esprit, ne voyait-elle pas à quel danger elle se frottait en fréquentant ce genre d’endroit ? Je passais par l’entrée principale, je voulais la sortir de là au plus vite et la ramener à la maison où elle sera en sécurité. J’eus du mal à garder mon calme, que faisait Bella dans un bar à strip-tease ? Pourquoi la majorité des hommes présents pensaient à elle comme s’ils la connaissaient, comme si elle ce n’était pas la première fois qu’elle y venait, je l’avais surveillé, je n’avais rien remarqué. Comment était-ce possible ? Il fallait que je la sorte de là, il fallait que…NON, NON, BELLA !!! Si mon cœur n’était pas déjà mort je suis sûr que la vision qui s’offrait à moi l’aurait achevée.




J’étais sorti, je n’avais pas pu rester à l’intérieur, le monstre s’était à nouveau réveillé et seul le souvenir de mes moments avec Bella m’avaient donné la force de sortir sans verser une seule goutte de sang. J’essayais de bloquer les pensées qui m’assaillaient, mais elles étaient si fortes que je ne pouvais toutes les bloquer. J’étais derrière le bâtiment et essayais de me calmer afin de pouvoir parler avec Alice, avait-elle vu ça ? Je tournais en rond et ravalais péniblement le venin qui coulait à flot dans ma bouche, et même l’odeur d’urine qui m’assaillait ne pouvait me dégouter au point de me calmer. Comment Bella en était-elle arrivé là? Comment ne l'avais-je pas vu plus tôt? Pourquoi le cabot la laissait-il faire ça?


Le monstre s’était un peu calmé, mais pas endormi. Je m’étais un peu éloigné du bâtiment, ne voulant pas attirer l’attention sur moi. Je prenais mon portable pour appeler Alice quand j’entendis des pas, un homme venait se poster près de l’entrée de service. Je n’entendais pas ses pensées, je ne voulais pas les entendre, je composais le numéro d’Alice. Elle décrocha à la première sonnerie.


« Allo… Edward ? »

La porte s’ouvrit et une fille sortit. Sans même la regarder je sus que c’était Bella, toujours où il ne fallait pas. Je raccrochais, je devais l'éloigner au plus vite de cet endroit, c'était indigne d'elle. Le cabot paiera de l'avoir poussé à faire cette si...dégradante activité.

- Heu…Salut ma Christal. Pourquoi l’appelait-il Christal ?

- Salut…mais…vous ne devriez pas être là. Sa voix tremblait, elle avait peur.

- Je voulais juste te dire que je te trouve très chouette, et sexy. Il s’était rapproché d’elle.

- Merci mais... vous ne devriez vraiment pas être là, vous ne devriez même pas essayer de nous parler


Elle avait très peur. Cet homme lui faisait vraiment peur, un rapide coup d’œil dans les pensées de l’homme et le monstre se réveilla de nouveau, plus fort et plus assoiffé qu’avant. Je laissais tomber le téléphone et me jetais sur lui, il paiera pour ses comparses.






Les Cullen


Les visions d’Alice la frustraient de plus en plus, elle n’arrivait toujours pas à voir Bella pourtant elle était sûr qu’Edward l’avait déjà rejointe. Elle décidait de faire une pause et fouillait l’avenir de son amoureux, quand elle se figea. Jasper l’avait remarqué et vint se poster près d’elle pour la soutenir.

- Qu’as-tu vu ?

- Edward…oh mon dieu…tout ce sang…il faut l’en empêcher…mon téléphone vite.


Toute la famille s’était figé et Rosalie fulminait en pensant que tout ça était encore la faute de Bella. Décidément, cette humaine ne leur apportait que des problèmes. Non seulement elle avait envouté Edward mais en plus elle mettait leur famille en danger. Carlisle sortit son portable et composa le numéro d’Edward, il tomba sur son répondeur, grogna et se tourna vers Alice. Elle tenait son portable dans sa main comme si elle attendait qu’il sonne. Ce qu’il fit et elle le porta immédiatement à son oreille.


- Allo, Edward…surtout ne reste pas là…Ed… Elle raccroche et se tourne vers Carlisle. Il faut tout de suite aller le rejoindre, il se passe quelque chose avec Bella, je ne sais pas ce que c’est mais Edward est complètement hors de contrôle il…il va tuer un homme devant Bella.

- Ok, faut-il que nous y allions tous ? Demande Carlisle.

- Non, juste Emmett et Jaz suffiront à l’arrêter, mais dépêchez vous. Il est en ville près d’un club appelé le « paradis rose » dans Richmond’s street.


Les deux Cullen partirent en courant rejoindre leur frère. Ils mirent moins de trois minutes pour rejoindre leur frère et à leur arrivé, trouvèrent Edward penché sur un homme inerte. Edward dégageait tellement de colère que Jasper intima à Emmett d’avancer prudemment. L’homme ne saignait pas mais les battements de son cœur étaient si faibles que s’il n’était pas immédiatement secouru, il ne passera pas la nuit.

- Edward, c’est nous. Edward, calme-toi, tu fais peur à Bella.


Il se redressa immédiatement, comme si il venait seulement de se rendre compte de sa présence et de la gravité du geste qu’il s’apprêtait à faire devant Bella. Il ne voulait pas qu’elle le voit comme ça, il ne voulait pas qu’elle voit le monstre le contrôler, il ne voulait pas être un monstre. Il n’osa pas lever les yeux vers elle. Il se recula et c’est Emmett qui s’avança vers elle tandis que Jasper examinait l’homme. Il sortit son portable et appelait une ambulance espérant qu’ils feraient vite. Emmett avait les mains levées afin de ne pas effrayer Bella plus qu’elle ne l’était déjà.


- Bella, c’est moi Emmett. Tu n’as rien à craindre, Edward à péter les plombs mais c’est passé maintenant. Il voulait juste monter à ce type qu’on ne pouvait pas s’approcher de la copine d’un vampire sans en subir les conséquences.

- Vampire ? Oh mon dieu…Je vous en supplie…je ne dirais rien…je…peux vous jurer que je ne dirais rien, mais laissez moi partir…s’il vous plaît.

- Je sais que tu ne diras rien Bella, mais…tu ne me reconnais pas ? C’est moi Emmett.


Emmett ne comprenait pas ce qu’il se passait, elle continuait de sangloter et le regardais comme si c’était la première fois qu’ils se rencontraient.

- …je vous en supplie…je ne dirais rien…laissez moi partir…s’il vous plait .

Il se tourna vers Edward, celui-ci s’était raidit.

« Ed, c’est quoi ce bordel, qu’est ce qu’elle raconte ? »

- Ce n’est pas Bella.

- Quoi !!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Mer 7 Juil 2010 - 10:16

Youpiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!!

J'adore!! Very Happy

La suite!! tongue

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessie
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 815
Localisation : dans les bois
Date d'inscription : 24/08/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Renesmée
Détentrice de: Jacob
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Lun 12 Juil 2010 - 3:09

on veut la suitte rapidement! c'est quoi ce bordel??? OMG trop hatte de savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mess-i-made.skyrock.com
sheer92
Arrivée d'Arizona


Nombre de messages : 9
Localisation : quelque part à Forks
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Lun 12 Juil 2010 - 13:42

Nessie a écrit:
on veut la suitte rapidement! c'est quoi ce bordel??? OMG trop hatte de savoir!

Hey, sois polie mdr

La suite si j'ai 5 coms alors réveillez vous bande de flemmarde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessie
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 815
Localisation : dans les bois
Date d'inscription : 24/08/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Renesmée
Détentrice de: Jacob
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Lun 12 Juil 2010 - 21:04

sheer92 a écrit:
Nessie a écrit:
on veut la suitte rapidement! c'est quoi ce bordel??? OMG trop hatte de savoir!

Hey, sois polie mdr

La suite si j'ai 5 coms alors réveillez vous bande de flemmarde

Quand je parlais du bordel je voulais dire que Bella n'est pas Bella desolé je me suis mal exprimer, et si ce n'est aps sa et bien je suis désolé je me suis emporter en écrivant celui la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mess-i-made.skyrock.com
Nella Esmée
Admin
Admin
avatar

Féminin Age : 27
Nombre de messages : 6181
Localisation : Orange
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Esmée
Détentrice de: Carlisle Cullen (dont un bout appartient à Livia/Alice)
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Lun 12 Juil 2010 - 23:23

AGGGGG mais la suiiiiite !
j'adore:
Citation :
- Non, juste Emmett et Jaz suffiront à l’arrêter, mais dépêchez vous. Il est en ville près d’un club appelé le « paradis rose » dans Richmond’s street.

paradis Rose MDR!
j'aime!

_________________
Av' by Map of the problematique & Sticker by Irish



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
De passage chez les Denali
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 433
Localisation : Saint-Auban
Date d'inscription : 06/09/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Irina
Détentrice de:
Clan: Denali

MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   Ven 30 Juil 2010 - 4:19

j'adore la suite =)

_________________



"C'est qu'après avoir regardé la mort dans les yeux que l'on connait la vrai valeur de la vie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une deuxième chance 1ère partie: Edward   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une deuxième chance 1ère partie: Edward
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.07 - Lanthane (1ère partie)
» Nouvelle découverte (OS) 1ère partie
» LES FLEURS DE L’ARREE 1ère partie
» 1ère partie : Combat n°3 Irina vs Thalia.
» Les noms de lieux de la commune de Brasparts (avec plan joint) (1ère partie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight home :: • Divers :: Le coin des Artistes :: ~ Textes ~-
Sauter vers: