Twilight home
Bienvenue sur Twilight-Home Forum ! !



Ici, visiteur tu trouveras absolument tout sur l'univers Twilight : Des livres aux films en passant par les rumeurs et les extras

Twilight home

Forum consacré à Twilight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Très important : Je vous invite à venir lire ce message. Zafrina

Partagez | 
 

 A New Beginning

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 16:46

C'est une fiction que j'ai découverte par hasard sur un site et qui n'est pas de moi =)
J'adore cette fiction qui se porte sur Edward et Bella !
Je la publie bien sur avec l'accord des deux auteurs !

Voila le prologue =)
Je mettrai une partie du premier chapitre ce soir =)


Edward, 24 ans, barman. Il ne veut pas d'attache, pas de relation,
pas d'amour. Un soir, Bella débarque au Cullen's bar et tout va changer.
Apprendre à se connaître, oublier le passé et marquer un "Nouveau départ"



Les chapitres sont très long je les couperai donc !
(Je mettrai le lien du Blog des deux auteurs ce soir avec le chapitre =) )

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 17:05

J'ai hate de voir sa!!! Very Happy
Merci Livia!!! Et merci au auteur anonime!!! XD

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LauLaBella<3
De retour à Forks


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 3198
Localisation : Là ou est l'amour de ma vie.. (L)
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 17:05

GOOOO ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightlau.blog4ever.com
Aurelia
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 1868
Localisation : Allschwil en Suisse mais aussi Niffer en Alsace
Date d'inscription : 17/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Emmett
Détentrice de: Rosalie
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 17:32

J'ai très envi de lire la fic !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cec' La Tyrannique
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 6507
Localisation : Dans la boutique souvenir de Volterra ! ♥
Date d'inscription : 08/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Heidi
Détentrice de: Démétri
Clan: Volturi

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 17:35

Whaouh ! sa à l'air sympa cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafrina
Admin
Admin
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8470
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Zafrina
Détentrice de: Un bout de Edward
Clan: Amazone

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 19:54

Oui ça promet Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 20:08

1

PREMIERE RENCONTRE (Partie 1)


Avril 2009

Boston, Massachussetts

Samedi soir, le bar était bondé. J’en étais à ma…combien déjà ? Quatrième ou cinquième heures d’affilées si je comptais bien… La chaleur était étouffante et mon t-shirt noir à l’effigie du bar était déjà taché de Vodka et de Gin. Je me surpris à remercier encore une fois la mairie de Boston d’avoir émis l’interdiction de fumer dans les lieux publics. J’empestais déjà l’alcool et l’humidité, inutile de rajouter la fumée.

Pour la énième fois dans la soirée, j’utilisai le torchon humide que je coinçai, par habitude, dans la poche arrière de mon jeans pour essuyer le comptoir inondé d’alcools. Pour la énième fois dans la soirée, j’entendis la grosse voix d’Emmett me réclamer des glaçons.

- Bon sang Emmett, bouge un peu tes fesses ! lui répondis-je en riant.

Je lançai les glaçons par-dessus mon épaule et Emmett, mon frère, en récupérait quelques uns au vol dans le verre qu’il tenait. Les gens applaudirent alors qu’Emmett faisait tournoyer le shaker entre ses pattes d’ours, l’envoyant par-dessus son épaule et le récupérant au vol sans épargner les dames admiratives penchées sur le bar d’un clin d’œil plus qu’aguicheur. Tout ceci faisait parti du métier. Notre bar était célèbre car nous avions su combiner les quatre éléments clés d’une vie nocturne réussie : le show, la musique, l’ambiance et, comme tout bon bar irlandais, la diffusion des matchs ! Notre famille était d’origine irlandaise alors musique, alcool, sport et pub étaient un peu l’héritage incontournable.

Je me penchai vers une cliente qui me dévorait littéralement des yeux. Ca aussi ça faisait parti, à mon grand désarroi, du métier. La plupart des femmes que je connaissais vouaient un culte sans pudeur aux barmans. D’ailleurs, je ne comprenais pas trop d’où venait cette hystérie. Nous savions, certes, manier nos bouteilles (n’y voyez rien d’ambigu) et nos verres avec habilité mais nous n’en restions pas moins des gars empestant la bière et la transpiration, ce que les femmes avaient en horreur au quotidien. Allez comprendre !

Emmett, contrairement à moi, avait une échappatoire, et quelle échappatoire : Rosalie Hale, sa femme, et ça tout le monde le savait, ou du moins une assez grande partie de la gente féminine pour qu’il soit tranquille. Il ne se passait d’ailleurs pas une soirée sans qu’elle ne vienne au bar nous saluer ou nous aider au grand bonheur d’Emmett.

Ce n’était malheureusement pas mon cas et j’avais, plus souvent que je ne l’aurais voulu, droit aux propositions indécentes, aux regards de braise et aux déhanchés endiablés des filles. Emmett ne m’aidait pas vraiment. En effet, la dernière fois, il avait proposé l’idée, aussi folle que grotesque, d’un baiser aux enchères dont moi, Edward Cullen, j’étais la récompense ou plutôt le gibier... Bien sur, il avait été hors de question que j’embrasse qui que ce soit, je n’étais pas un objet non d’un chien! J’en étais presque à devoir réagir comme une fille outrée. Toutefois, j’avais quand même cédé un baiser sur la joue d’une jeune suédoise en vacances pour 100 dollars. C’était Emmett, tout simplement, que pouvais-je y faire ?

- Bonsoir, je vous sers ? demandai-je à la blonde devant moi.

- Mojito s’il te plait ! cria-t-elle plus que nécessaire près de mon oreille en posant sa main sur ma nuque.

Cette habitude qu’elles avaient de me tutoyer et de me toucher, pensai-je dépité. Je pris mon shaker que je fis voler avant de le rattraper, pour le plus grand plaisir de ces dames, et y mis la glace pilée, le soda et le sucre avant de me tourner vers mon frère à l’autre bout du bar.


- Em, envois le rhum ! criai-je par-dessus la musique.

- Bouge tes fesses frérot !

- Tu parles ! J’ai pris les trois quart des commandes ce soir ! me moquai-je.

- Frimeur ! répondit-il avant de me lancer la bouteille de rhum que je récupérai au vol.

J’utilisai le bec verseur pour faire couler le rhum dans le shaker avant d’ajouter les feuilles de menthe et de secouer le tout. Je versai le contenu dans un verre auquel j’ajoutai une paille, une serviette et mon plus beau sourire.

- Voila, ça fera 10 dollars.

- Garde la monnaie ! me lança-t-elle avec un clin d’œil.

Je lui fis un sourire et la regardai s’éloigner en secouant la tête. Quinze dollars et un numéro de téléphone, je soupirai et glissai les quinze dollars dans la caisse avant de jeter le numéro dans la corbeille avec les cinq derniers… La chanson California Love de Tupac & Dr. Dre résonna dans tout le bar faisant vibrer les basses et je levai les yeux au ciel, chanson fétiche d’Emmett bien entendu. Il allait me demander de monter le son j’en étais sûr…


- Ed monte le son ! me hurla-t-il.

Je me mis à rire, me dirigeant en bougeant en rythme vers le milieu du bar pour pousser le volume sous les acclamations des clients.


- We keep it rockin! We keep it rockin! entendis-je Emmett chanter en pleine préparation de Margaritas.

Je retournai à mes propres commandes et me demandai à qui était le tour lorsque je l’aperçus. Brune, les yeux marrons, pas très grande mais pas petite non plus. Jolie… Mais ce n’était pas ce genre de beauté artificielle que l’on voyait plus que de raison. Elle n’avait pas une once de maquillage, ni de décolté plongeant ou même une coupe de cheveux très élaborée comme la plupart des filles qui fréquentaient ce bar. Au contraire, elle portait un chemisier à carreaux deux fois trop grand pour elle, ses cheveux bouclés retombant en cascade sur ses frêles épaules qui soutenaient un vieux sac à dos. Cette fille, d’une façon que je ne m’expliquai pas, donnait juste envie de la protéger. Elle paraissait si perdue et crispée, se demandant certainement ce qu’elle faisait là au beau milieu de tout ce monde. Elle était penchée sur le comptoir et semblait chercher quelque chose. Je m’avançai vers elle.

- Bonsoir, je vous sers quelque chose?

Elle sursauta quelque peu et me regarda. Une fraction de seconde, juste une, je me perdis dans ses yeux chocolats. Bon nombre de gens s’évertuent à dire que les yeux marron n’ont rien de spécial ou sont simplement banals comparés aux yeux verts, bleus ou gris. Personnellement j’avais les yeux bleu vert, particulier je vous l’accorde, mais bon dieu rien de comparable à ces yeux marron ! J’avais juste envie de mordre dedans tellement ils étaient craquants.

- Oh je…je ne veux pas boire, bafouilla-t-elle juste me sortant de ma contemplation.

- Vous savez que vous êtes dans un bar n’est-ce pas ? plaisantai-je.

- Oh…je…pardon, s’il faut consommer je…

Je me sentis idiot, je l’avais mise mal à l’aise.

- Je plaisante, vous n’êtes pas obligée de consommer, m’empressai-je de rajouter. Je peux vous aider autrement qu’en augmentant votre taux d’alcoolémie ?

Bingo ! Ma remarque la fit sourire et elle piqua un fard, elle était encore plus jolie quand elle souriait avec ce teint rougi pensai-je.

La musique s’amplifia, provoquant le déchainement d’Emmett. Je me penchai un peu plus vers elle afin de l’entendre par-dessus la musique et mon crétin de frère.


- En fait j’aimerais voir le patron, cria-t-elle.

Je me tournai vers l’autre bout du bar pour voir Emmett debout sur celui-ci avec deux amis hurlant Shake it shake it baby, shake it shake it mama. Je me retournai vers la jeune femme et me penchai à nouveau vers elle pour qu’elle m’entende. Elle pencha la tête également.


- Heu, je pense qu’il est occupé mais je le connais plutôt bien donc je peux peut-être aider…

- Oh, se contenta-t-elle juste de répondre.

Elle se mordit la lèvre un instant mais finit par se lancer.


- J’aimerai savoir si vous recherchez quelqu’un ? Du personnel de salle ou…

- Hum.

Je la regardai quelques secondes avant de reprendre.

- Tu sais je ne pense pas que ce soit un endroit pour une fille comme toi ici.

Elle fronça les sourcils. L’aurai-je contrariée ? Je me rendis compte que je l’avais tutoyée sans même lui demander son autorisation mais je n’eus pas le temps de rajouter quoi que ce soit parce qu’elle me coupa.

- Comment ça une fille comme moi ? Et, puisqu’apparemment on se tutoie, ta remarque est sexiste.

Je souris malgré moi devant sa mine renfrognée et son caractère plutôt vif.

- Je voulais juste dire que ce n’est pas un endroit pour une jeune femme, regarde-les…

Je désignai la foule du menton et elle s’autorisa un regard pour apercevoir les gars complètement bourrés ou presque, qui dansaient (si on pouvait appeler ça danser), leur bière à la main. Elle se retourna vers moi en soupirant, visiblement déçue ce qui me peina sans que je ne sache pourquoi.

- Ok, merci quand même, souffla-t-elle en détournant les yeux.

Et sans que je ne puisse répondre quoi que ce soit, elle quitta le bar. Je ne sus pourquoi mais j’eus envie d’aider cette fille ou tout du moins d’essayer. C’était ridicule, je le savais mais j’en ressentais le besoin urgent.


- Em, je reviens, lançai-je en sautant par-dessus le bar.

- Hey, mais…

Je n’entendis pas la fin de sa phrase. Je me faufilai déjà entre la masse de gens pour atteindre la sortie gardée par Jerry. Le pauvre, il avait l’air aussi débordé que nous ! Retenir ces gars bourrés d’hormones n’était pas toujours une tâche aisée, même avec ses 130 kg. Une fois à l’extérieur, je jetai un œil à droite, à gauche mais ne vis pas mon inconnue. Je commençai à courir, arrivant au coin de la rue et l’aperçus enfin.

- Heu ! criai-je en courant dans sa direction.

Je la vis se retourner, sourcils froncés et me regarder méfiante. J’arrivai à sa hauteur et lui fit un sourire qui voulait juste dire « je ne vais pas te sauter dessus ».


- Oui ? tenta-t-elle sur la défensive.

- Je…je ne voulais pas te vexer tout à l’heure tu sais…Je suis désolé, me sentis-je obligé de rajouter.

- Pas grave, répondit-elle d’un signe de la main.

- Et je suis aussi désolé de t’avoir tutoyée alors qu’on ne se connait pas. Je ne suis pas de nature sexiste je te rassure…

Je mis les mains au fond de mes poches, me balançant d’avant en arrière et arborai un léger sourire qui à ma grande surprise, ne fut ni forcé, ni poli.

- Tu as couru tout ce chemin pour ça ? me demanda-t-elle amusée.

Pourquoi me sentis-je si ridicule tout d’un coup? Je me raclai la gorge pour reprendre une contenance et croisai les bras sur mon torse.
[/center]

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 20:08

- Au fait, je pense pouvoir t’aider, dis-je alors qu’elle haussait les sourcils. Pour ta recherche de job, je pense connaitre quelqu’un qui peut t’offrir du boulot…

- Pourquoi fais-tu ça ?

Sa question me surprit un peu.

- Bah, avant tout parce que tu me l’as demandé.

Elle rougit ce qui m’amusa quelque peu et je continuai.

- Qui plus est, tu avais l’air d’en avoir besoin mais si tu ne veux pas…

- Non non c’est gentil de ta part, se hâta-t-elle de répondre avec un léger mouvement de la main dans ma direction.

- Ecoute, là ce soir je bosse mais on peut peut-être se voir demain, ici dans le début d’après midi si tu as un moment ?

- Je ne suis pas certaine, me répondit-elle en me regardant d’un drôle d’air.

- Pardon ?

- On ne se connait pas et tu me donnes déjà rendez-vous…

Elle plaisantait ? Pour qui me prenait-elle ? Si seulement elle savait l’éducation distinguée que nous avait inculqué Carlisle, mon père, gentleman dans l’âme… Bah, elle le découvrira. Pardon ? A quoi venais-je de penser ?

- Ce n’est pas un rendez-vous, me justifiai-je alors qu’elle haussait les sourcils. C’est juste que je pourrai discuter avec toi et te présenter aux personnes concernées. Maintenant je peux tout aussi bien te donner les coordonnées et…

- Non c’est bon, me coupa-t-elle en souriant. Tu as l’air d’être quelqu’un d’honnête.

- Je suis la vertu incarnée, plaisantai-je une main sur le cœur.

Elle se mit à rire de nouveau et je pus mieux en saisir la musique dans le calme de la rue. Ce son était juste magnifique…


- Je passerai demain alors, m’assura-t-elle dans un hochement de tête.

- Très bien, souris-je.

Elle se retourna pour reprendre son chemin, les yeux baissés sur ses pas quand quelque chose me percuta. Je fis un pas en avant…


- Heu !

Elle se retourna de nouveau vers moi avec un air moqueur. C’était la deuxième fois que je l’interpellais de la sorte.

- Oui ? dit-elle dans un sourire.

- Je… Demain, quand tu seras là, si tu ne me vois pas, demande Edward. C’est moi, me sentis-je obligé de rajouter un doigt sur mon thorax (imbécile fini !).

Elle hocha la tête légèrement et je crus apercevoir un autre sourire amusé. Je lui fis un signe de la main en reculant et elle partit de son côté. Ce n’est que lorsqu’elle disparut au coin de la rue que je me retournai vers le bar en laissant s’échapper l’air de mes poumons. Je serrai la main de Jerryen passant devant lui et en lui tapant dans l’épaule.


- Une jolie petite fleur celle là, dit-il de sa grosse voix démesurée.

Je rigolai. Jerry sous ses airs de rustre bodybuildé était d’une délicatesse peu commune avec un cœur aussi gros que son poing.


- Je ne pense pas que Mary serait ravie d’entendre ça Jerry ! plaisantai-je.

Il gloussa, ce qui à mes oreilles ressemblait plus à un son qui tétaniserait n’importe quel gamin plutôt qu’à un rire amusé.


- Mary reste la plus belle des fleurs, me répondit-il avec cette petite lueur de fierté dans les yeux. Il l’aimait sa Mary…

Jerry était notre sorteur depuis plusieurs mois déjà. A l’époque, il était sans emploi et Emmett n’avait pas les moyens de lui offrir un salaire décent. Dans sa grande générosité, il lui avait proposé de travailler quelques temps avec lui afin que le bar ne devienne pas très vite infréquentable. Peu de temps après l’ouverture, Jerry touchait son premier salaire et depuis, il occupait ce poste fidèlement tous les soirs malgré sa petite quarantaine. Sa femme, Mary, avec qui il vivait dans le quartier, se faisait un plaisir de nous apporter une tarte tous les dimanches matins, après nos dures soirées et dieu sait que certains soirs c’était dur.

Je regagnai mon poste derrière le bar et essuyai machinalement l’espace de travail devant moi. Emmett passa derrière moi.


- Tu foutais quoi bordel ? C’est l’heure du dernier Dong, les gars s’impatientent !

- Ça va c’est bon je suis là ma poule, déstresses!

- Tu parles au lieu de draguer j’espère au moins que t’as chopé son numéro sinon ça n’en valait pas la peine !

- T’es con Em, elle avait besoin d’un coup de main.

- Ouais, venant de toi ça ne m’étonne pas. Tu es surement le seul gars en abstinence sexuelle de tout Boston.

- La ferme, répondis-je faussement énervé.

Pour le coup il n’avait pas tord mais pas pour les bonnes raisons. Les relations n’étaient réellement pas mon fort. S’attacher et s’encombrer de quelqu’un de qui vous seriez dépendant et vice versa n’était pas mon truc. Emmett avait fini par penser que j’étais devenu gay ce qui m’avait fait franchement rire. Le problème étant que j’étais incapable de m’impliquer dans quelque relation que ce soit depuis les évènements de l’année passée. J’avais besoin de faire le point, de m’occuper de moi et ça me suffisait, pas besoin d’une fille pour venir bazarder tous mes efforts de cette année.

En ce qui concernait cette fille, je savais que l’intégration dans une grande ville, même si Boston n’était pas New-York ou L.A., n’était pas toujours évidente. Se faire des amis, trouver un boulot un appart et tout le toutim. Personnellement, j’avais toujours eu ma famille donc ne m’étais jamais réellement tracassé pour ces choses. Je fronçai les sourcils en essuyant machinalement un verre. Je ne connaissais même pas son nom… Je n’avais plus qu’à prier pour qu’elle vienne demain.


- Bon dieu bosse un peu au lieu de rêvasser comme une fillette !

- Tu parles, c’est pas moi qui me déhanchait comme une folle sur le comptoir avec les copines tout à l’heure !

Il me mit une tape derrière la tête en repassant derrière moi avec un pack de Heineken.

- Fais pas le malin et sonne la cloche tête de gland !

Je rigolai et levai la main vers la cloche qui sonnerait le début du dernier Happy Hour de la soirée. Notre bar était le seul à en faire jusque 22h, d’où notre réputation dans toute la ville de Boston. Le dong comme l’appelait Emmett résonna et je me remotivai afin d’affronter le troupeau d’alcooliques enragés qui se déchainaient vers le bar. La soirée était loin d’être terminée mais je gardai malgré moi le visage de la jolie inconnue dans un coin de ma tête et souris en pensant à demain…

[center] ******************


Je précise que la fic n'est pas de moi =)
La 2ème partie arrive soit demain soit Dimanche =)
** Blog des deux auteurs =)

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Cec' La Tyrannique
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 6507
Localisation : Dans la boutique souvenir de Volterra ! ♥
Date d'inscription : 08/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Heidi
Détentrice de: Démétri
Clan: Volturi

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 20:27

Merci Alice !!
Elle est géniale cette fic' !!!
J'adore !!!!
Vite la suite !!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafrina
Admin
Admin
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8470
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Zafrina
Détentrice de: Un bout de Edward
Clan: Amazone

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 21:00

Merci Livia
J'avoue au début j'étais un peu découragé de tous lire puis je mis suis mise et c'est superbe!
Petite question : Ce ne sont pas des vampires dans l'histoire ou je me trompe? En tout cas, ils en n'ont pas l'air!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 21 Aoû 2009 - 21:03

Non =) ils sont tous Humains =)

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Sam 22 Aoû 2009 - 0:09

J'ADOR!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le début est super!!!!!!!!! cheers
Merci de nous l'avoir montré Livia!!!!!!!!!!!!!!!!! Very Happy

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LauLaBella<3
De retour à Forks


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 3198
Localisation : Là ou est l'amour de ma vie.. (L)
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: A New Beginning   Sam 22 Aoû 2009 - 1:04

jai lu le premier, il est SUPER !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightlau.blog4ever.com
Christelle
Arrivée d'Arizona
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 65
Localisation : Marseille_13
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: A New Beginning   Dim 23 Aoû 2009 - 5:41

Mercii d'avoir trouver cette fiction. Elle est vraiment GENIALE.
Par contre je vous prévient préparé vos mouchoirs pour la suite
Bon je suis un peu ( même beaucoup ) fatigué,alors bonne nuit a tous. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Dim 23 Aoû 2009 - 18:11

Je bâtis péniblement des paupières, me frottant les yeux avec une main tout en abattant l’autre sur ce satané réveil. Quelle heure était-il ? Je jetai un coup d’œil à ma montre en m’extirpant brusquement de mon lit. 10h30 bordel ! Emmett allait me tuer, le fournisseur devait passer à 11h déposer les fux de bières. Jamais je n’aurai du accepter la proposition empoisonnée d’Emmett de vivre au dessus de ce bar. C’est tout bénéfice pour toi m’avait-il dit, bénéfice mes fesses ouais ! Pendant que je me tapais les fournisseurs et autres aux petites heures du matin, Monsieur faisait la grasse mat’ avec sa chérie.

Je lançai le café tandis que je coupai une banane que je fourrai dans un bol avec des céréales et un peu de lait. Je saisis mon bol et mangeai tout en marchant, passant par le salon pour lancer mon pote Marvin Gaye et sa chanson Got to give it up, j’avais au moins besoin de ça pour me mettre de bonne humeur. Je continuai de manger tout en filant vers ma chambre, non sans pouvoir m’empêcher de bouger sur le rythme de Marvin. Je posai mon bol sur la table de chevet, me dirigeai vers mon armoire histoire de choisir mes vêtements. Et là, je restai comme un imbécile devant ma penderie ne sachant pas quoi mettre. Je devais voir mon inconnue aujourd’hui, cette idée me fit sourire. C’était idiot, ce n’était pas un rancard et j’étais là comme une adolescente à me demander ce que j’allais porter pour mettre mes yeux en valeur.

- Tsss je suis sûr d’avoir perdu ma virilité en dormant…

Blasé je saisis un de mes Levis, celui que je préférai, un t-shirt noir et repris la direction de la cuisine en terminant mon bol de céréales. J’avalai mon café rapidement et filai vers la douche, toujours avec Marvin que j’avais mis sur repeat.

J’étais maintenant frais et habillé, me lavant les dents en observant mon reflet dans le miroir. Je levai les yeux vers le haut de mon crâne et posai une main sur ce qui me servait de cheveux. Bon dieu ! J’avais l’air d’un vieux balai de chiotte comme disait Emmett ! Je me rinçai la bouche rapidement et fouillai dans l’armoire à la recherche du pot de gel. Il fallait que j’aille couper ça un peu… Je fis couler une noix de gel dans mes mains, les frictionnant avant de les passer dans mes cheveux pour leur donner ce coté décoiffé sophistiqué. Si Emmett était là, j’aurais eu droit à ses blagues pourries lui qui passait son temps à me dire que je pouvais au moins prendre la peine de mettre un peu de gel. Tu parles, monsieur a trois cheveux sur la tête c’est facile pour lui !

J’ai toujours été le plus fourni en cheveux de la famille et, chose étrange, le plus clair de cheveux aussi. Là ou Emmett avait les cheveux noirs jais moi je tirai plus vers le châtain clair sans être blond. Je devais tenir ça de ma mère sûrement… Je soupirai péniblement d’y avoir pensé et quittai la salle de bain. Je rangeai bol, cafetière et tasse dans l’évier, coupai la chaine hifi qui ne daigna pas s’éteindre. Cette saleté déconnait depuis plusieurs semaines déjà. Un bon coup sur la carcasse et le monstre s’arrêta alors que je descendis au bar. 11h pile, j’étais fort !

- Emmett ? cria une voix.

- C’est moi Tony.

Je déverrouillai la grille pour laisser entrer notre fournisseur, le même depuis qu’Emmett avait ouvert ce bar.

- Toi tu t’es encore fait avoir !

Je levai les yeux au ciel et il se mit à rire.

- T’es une bonne poire Edward, ton frère se sert vraiment de toi ! se moqua-t-il.

- Je sais, j’ai toujours été le plus gentil de la famille, lui répondis-je en souriant.

Il se mit à rire de plus belle, déposa les dix futs avant de me serrer la main et de partir. J’avais du boulot, 12h00 déjà, bouge tes fesses Edward, pensai-je en commençant à ranger la marchandise. Emmett avait plutôt intérêt à se pointer et à ne pas arriver quand le boulot serait fini comme à son d’habitude. Une trentaine de minutes plus tard pourtant, heureusement pour ses fesses, il était là.

- Ed ? me cria mon ours de frère de la salle.

- Quoi ? répondis-je de la réserve.

- Bordel où est l’enveloppe à pourboire ?

- Qu’est-ce que j’en sais moi t’étais le dernier à l’avoir en main hier soir !

- T’es sûr ?

- Certain oui ! assurai-je alors que je l’entendais vociférer.


_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Dim 23 Aoû 2009 - 18:12

C’était bien mon frère ça, aucun ordre, aucune organisation. Je me demandais parfois si son affaire aurait pu tourner sans moi ? J’étais celui qui prenait, la plupart du temps, contact avec les fournisseurs, celui qui organisait les évènements de l’année et qui réceptionnait la marchandise.

- Je devrais vraiment me faire payer plus…, grommelai-je en soulevant un fut.

- Heu, qui le demande ?

Je tendis l’oreille attentif pour entendre Emmett parlait à quelqu’un.

- Heu je, je m’appelle Bella. Il m’a dit de demander Edward…

Bella pensai-je en souriant bêtement. Quel joli prénom, surement un diminutif mais néanmoins très joli. Ça lui allait bien Bella, à son image d’ailleurs. Je secouai la tête, histoire de me retirer ses niaiseries de filles du crâne.

- Edward ! Visite pour toi, me héla mon frère.

- J’arrive ! criai-je en m’essuyant les mains pour me diriger vers la salle.

Dés que je la vis, je ne pus m’empêcher de sourire de nouveau. J’avais souris plus depuis hier soir qu’en tout un mois complet, tellement que ça en devenait ridicule.

- Salut, lançai-je juste d’un petit signe de main.

- Salut, répondit-elle en rougissant.

Bon sang ce qu’elle était jolie quand elle rougissait, encore plus belle qu’hier soir. Nous étions là comme deux idiots à ne rien dire avec Emmett qui nous regardait comme s’il suivait un match de tennis.

- Hum hum…, nous interrompit-il en se raclant la gorge. Mon frère n’a aucune éducation, je suis Emmett Cullen.

Il lui tendit la main qu’elle prit en souriant légèrement.

- Bella, souffla-t-elle juste intimidée.

Emmett hocha la tête avant de me regarder et il sembla hésiter un moment avant d’afficher cet air moqueur que je détestais tant en me pointant du doigt.

- T’as mis du gel ?! s’exclama-t-il alors que je piquai un fard.

Bella me regarda aussi en fronçant les sourcils. J’allai le tuer !

- Ca te regarde ? lui répliquai-je tentant de masquer ma gêne.

Il pouffait encore de rire quand je passai derrière Bella.

- On y va ? lui demandai-je alors qu’elle hochait juste la tête, toujours sceptique.

- T’en as pour longtemps ? me demanda Emmett redevenu sérieux.

- Débrouille toi un peu tout seul mon grand, je serai là ce soir, lui dis-je en lui tapotant l’épaule si fort qu’il s’affaissa un peu.

- Ouais t’as plutôt intérêt ! dit-il comme s’il avait s’agit d’une pichenette.

- J’en tremble, lançai par-dessus mon épaule en entrainant Bella avec moi dehors. Fais pas attention à lui il est pas méchant.

- Il n’a pas l’air, je veux dire…méchant, répondit-elle timidement.

- Il est juste un peu bête mais ça fait parti du personnage, plaisantai-je.

Elle ne répondit pas et je la guidai dans la ville ne sachant pas trop quoi dire. J’avais les mains enfouies dans les poches de mon jean. Bella se trouvait à coté de moi, les mains agrippant fermement le sac à dos qu’elle ne semblait jamais quitter. Je l’observai du coin de l’œil alors que nous attendions à un passage piéton que le vert nous libère. Elle semblait perdue dans ses pensées à mille lieux de là. Je n’étais pas quelqu’un de difficile quand il s’agissait de faire la conversation. Au contraire, il m’était plutôt facile de me glisser dans la peau d’un gars sociable qui semblait toujours plaisanter et porter un intérêt à des conversations qui en fait n’en avait aucun.

En vérité, peu de chose à part ma famille m’importait. Tout ce qui ne les concernait pas me passait au dessus de la tête. Pourtant, avec cette fille j’avais beaucoup de mal à faire semblant, à lui parler. J’avais presque l’impression de me retrouver face à moi même, indifférent à tout ce que je dirai. Gouter sa propre médecine laisse un gout amer, je tacherai de m’en rappeler la prochaine fois que je me retrouverai dans une situation sociale qui impliquera d’autres personnes que la famille. Le feu passa au vert et nous traversâmes la rue. Je tentai quand même d’engager la conversation…

- Alors, es-tu étudiante ? demandai-je en prenant la rue parallèle au bar.

Il faut dire que Boston était une ville bourrée d’étudiants et je l’imaginais très bien faisant partie de cette masse. Elle sembla sortir de sa rêverie, me regarda et reposa son regard sur ses pieds.

- Non, plus maintenant.

- Ah ? dis-je ma curiosité prenant le dessus sur mon éternelle indifférence.

Elle releva les yeux, regardant un point imaginaire au loin et soupira. Est-ce que mes questions la dérangeaient ? J’allai m’excuser pour ma curiosité quand elle répondit.

- J’ai commencé un bachelor en littérature après le lycée à l’université de New York. J’ai fait deux ans…

Je souris, une intellectuelle donc. Réservée, jolie et intelligente, intéressant…Mais de quoi tu parles, ca va pas non ? Je me repris, faisait taire ma voix intérieure.

- La grosse pomme hein ?

Elle me regarda en fronçant les sourcils.

- Oui, pourquoi ?

- Bella, serais-tu une adepte des Yankees par hasard ?

Je pris un air mystérieux, elle rigola.

- Ah ! Le baseball…, dit-elle avant de lever un sourcil. Ce serait grave si c’était le cas ?

Je pris un air outré qui lui arracha un autre sourire. Je me sentis tout de suite plus à l’aise.

- Abominable ! N’oublie pas où tu es…, lui chuchotai-je en me penchant pour la mettre dans la confidence. Nous sommes dans le royaume des Red Sox ici. Avec moi, ce n’est pas trop grave, je suis quelqu’un d’ouvert en ce qui concerne le sport. Mais si ca avait été Emmett, tu serais déjà bannie du quartier et peut-être même de la ville à l’heure qu’il est. On ne manque pas de respect aux Red Sox, s’il y a bien une chose que tu dois retenir à Boston c’est celle-ci !

Elle se mit à rire et moi à sourire comme un crétin. Je plaisantais bien sur. Quoique pour Emmett, ce n’était pas loin de la vérité. Mon frère était en adoration devant l’équipe de Boston et réagissait comme un félin devant une douche froide rien qu’à l’évocation des ennemis jurés de son équipe : les Yankees de New York.

- Je tacherai de m’en souvenir merci, me dit-elle dans un sourire timide.

Nous arrivions devant un vieux garage où une enseigne un peu bancale annonçait Black and Son. Il était fermé les dimanches mais je savais pouvoir trouver au moins deux membres de la famille Black à l’intérieur.

- Nous y sommes, lui dis-je.

Elle jeta un œil au vieux bâtiment et je crus percevoir une grimace perplexe déformer son visage.

- Un garage ? demanda-t-elle simplement, d’un air sceptique.

Nous avancions vers une entrée sur le côté.

- Oui. Je connais l’un des fils de Billy Black, le propriétaire. Ce sont des gens très gentils tu verras…, m’empressai-je de la rassurer devant son air paniqué.

- Oh…heu…oui j’imagine. Mais…

Elle hésita en me regardant et je vis ses joues s’empourpre.

- C’est que…je ne suis pas très douée de mes mains. Un garage demande beaucoup d’adresse si je ne m’abuse…Et je peux être…Disons que danger public est un euphémisme me concernant alors, avec une clé à molette je n’imagine même pas…, débita-t-elle très vite en relevant doucement les yeux vers moi honteuse.

Je rigolai franchement. J’avais déjà remarqué qu’elle semblait mal à l’aise dans son corps, comme s’il ne lui convenait pas. Mais le fait qu’elle rougisse autant en l’avouant m’attendrit quelque peu… Je lui fis mon plus grand sourire cependant.

- Ne t’en fais pas, on évitera de te mettre dans des situations périlleuses, aussi bien pour toi que pour ton entourage. Billy est un peu de la vieille école, il lui a fallu deux ans pour accepter de prendre Leah dans son équipe de mécano alors qu’elle a toutes les compétences ! De plus, il connait tout le monde dans le quartier. Il aura peut-être entendu parler d’une offre…

Elle sembla soulagée et passai devant moi quand je lui ouvris la porte qui donnait sur le garage, déclenchant une petite sonnette.

- Y’a quelqu’un ? criai-je une fois à l’intérieur, Bella sur mes pas.

Le radio poste posé sur une vieille boite à outils dans un coin diffusait une chanson du début des années 1980, Like A Virginde Madonna.

- Like a virgin, wou touched for the very firts time, entendîmes nous chanter une voix nasillarde mais néanmoins masculine.

Je contournai une vielle Mustang, à pas feutrés, pour voir apparaître les jambes de Jacob Black allongé sous le capot, chantonnant toujours.

- Hey Madonna, tu vas rester là-dessous longtemps? demandai-je à Jacob en m’appuyant, bras croisés, sur le capot au dessus de lui.

Il y eut un bruit sourd, suivit d’un juron alors que je pouffai de rire.

- Edward ? répondit-il toujours caché. Merde ! Tu viens pour récupérer le fric ?

Je haussai les sourcils. Jacob me devait 50 dollars depuis son échec cuisant au Poker la semaine précédente.

- Nan Jake, pas cette fois. Si tu sortais ta sale tête d’en dessous tu verrais que j’ai de la compagnie… dis-je en regardant Bella qui s’était rapprochée.

- Hein ?

Il roula pour se libérer et me toisa d’en bas. Je fis un mouvement de la tête vers Bella et il la regarda.

- Oh ! dit-il en se relevant précipitamment.

Jacob était aussi grand que moi si ce n’est plus. Lorsqu’il se leva, je ressentis donc le besoin de me redresser aussi. C’était idiot, je le savais mais je ne supportais pas qu’il me dépasse devant Bella…

Macho !

Oh la ferme toi balançai-je à mon subconscient.

Jacob essuya ses mains huileuses sur son t-shirt. Je fus content qu’il soit tout crasseux et moi tout propre pour une fois ! D’habitude, j’étais celui qui bossait comme un fou derrière le bar, mouillé et transpirant, alors que lui dégustait des bières sous mon nez juste pour me foutre en boule ce qui marchait la plupart du temps…Je souris malgré moi mais mon sourire disparut très vite quand je remarquai le regard qu’il lançait à Bella.

- Salut, dit-il à celle-ci en lui tendant la main. Je suis Jacob.

- Salut Jacob. Moi c’est Bella.

Elle souriait, les joues légèrement rosies en lui serrant la main. Tout à coup, je remarquai qu’il portait un chandail et non pas un t-shirt, laissant apparaitre ses bras musclés et le moins qu’on puisse dire c’est que Jake était vachement bien carruré, un genre à la Emmett.

Merde !Je me mis entre eux.

- Désolé de te déranger Jake. Est-ce que ton père est là ?

- Heu oui oui, répondit-il toujours tourné vers Bella. Il est derrière avec Leah je crois. Tu veux lui parler ?

- Oui, je voudrais bien. Tu pourrais aller le chercher s’il te plait ? Éloigne-toi vite Jacob Black pensai-je.J’ai quelque chose à lui…

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu’il me coupa en hurlant comme une crécelle.

- Papa !! Y’a Edward pour toi !

Re Merde.

Je roulai des yeux vers Bella qui souriait. Je ne me l’expliquais pas, mais j’étais particulièrement irrité de la façon dont Jacob regardait Bella. Je le connaissais assez pour savoir que quand il avait cette tête là, c’était pour emballer les filles. Je l’avais vu à l’œuvre assez souvent au bar pour m’en rendre compte. D’ailleurs, Emmett et moi avions un jeu qui consistait à annoter sur une ardoise chaque veste que Jacob Black se prenait. Cela nous avait amusé un temps jusqu’à ce qu’il se décide à ne plus parler aux filles et à nous regarder dans le blanc des yeux tous les soirs, assis en face de nous au bar avec un sourire d’allumé. Pendant que je méditai, Jacob discutait avec Bella. Elle lui expliqua qu’elle cherchait un boulot dans le coin et que je m’étais proposé de l’aider.

- Edward, saint bernard ! C’est nouveau ça, se moqua t-il en me toisant. On ne refuse rien aux jolies filles hein ?

Je le fusillai du regard et Bella rougit plus que d’ordinaire alors que Jacob ricanait comme une vieille pie.

- Il faut bien quelques gentlemen pour corriger les rustres comme toi Jake, répondis-je un sourire au coin des lèvres, fier de ma répartie.

- Qui est un rustre ? demanda Billy Black en entrant dans la pièce sur sa chaise roulante, poussé par Leah Clearwater.

Je me tournai vers lui en rigolant devant la mine déconfite de son fils. Les Black avaient emménagé à Boston depuis plusieurs années déjà. Ils étaient originaires de l’état de Washington, où ils avaient vécu pendant longtemps avec leurs semblables, les Quileutes. Leah était également des leurs mais les avait rejoints bien plus tard, au cours de l’année précédente.

- Bonjour Billy, le saluai-je en lui serrant la main. Salut Leah

Elle me fit un bref salut de la main avant de se pencher sous le capot de la Mustang.

- Edward, que me vaut l’honneur de ta présence ? dit le vieil indien en regardant Bella.

Je m’approchai de celle-ci.

- Billy, je vous présente Bella. Bella, voici l’homme dont je t’ai parlé, Billy Black.

Elle s’avança et lui tendit une main timide qu’il serra.

- Isabella Swan, Monsieur Black. Je suis contente de vous connaitre.

Je la regardai émerveillé par la chaleur qui se dégageait d’elle. Isabella Swan…, pensai-je. Jacob semblait sur le même nuage que moi, ce qui me fit vite reprendre pied.

- Et bien Isabella, comment puis-je vous être utile ?

- Juste Bella serait très bien, répondit-elle timidement.

Elle n’aimait donc pas son prénom. Je le trouvais pourtant très joli.

- Très bien "juste Bella" que puis-je faire pour vous ?


_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Dim 23 Aoû 2009 - 18:13

Bella lui expliqua qu’elle cherchait un boulot à temps plein dans les environs. Billy répondit qu’il n’avait rien sous la main pour elle. Elle parut déçue et j’eus envie de la rassurer mais très vite Billy lui dit que sa nièce, Emily, ainsi que son mari, cherchaient quelqu’un pour faire le service de midi et de l’après midi dans leur petit restaurant au coin de la rue. L’étincelle que je vis naitre dans les yeux de Bella me fit sourire. Elle semblait pleine d’espoir et je priai intérieurement pour qu’Emily et Sam acceptent de l’engager. Faussement peut-être pour avoir encore le plaisir de la voir…Après avoir remercié Billy, Jacob nous raccompagna dehors. Il ne me raccompagnait jamais quand j’étais seul. Etrange…

- A bientôt Bella, dit-il. On se reverra très vite si ma cousine t’engage

Il souriait bêtement et cette idée me déplut, encore une fois.

- A bientôt Jacob, répondit-elle poliment.

- Jake ? il me regarda. Ce soir, si tu me bats au billard, je te laisse les 50 dollars ! Si c’est moi qui gagne, tu me devras le double.

Il rigola en nous tournant le dos pour rentrer.

- Dans tes rêves mon pote !

Quand il fut rentré, un silence s’installa entre Bella et moi.

- Ils sont gentils…, finit-elle par dire en mettant les mains dans les poches de son blouson.

- Oui très, répondis-je en la regardant.

Elle leva les yeux vers moi et nous nous fixâmes un moment sans rien dire. Je sentis mon estomac s’alourdir un peu sous son regard chocolat et déglutis. C’était peut-être la faim ?

- Hum…Tu veux peut-être que je t’emmène voir Emily et Sam non ? lui demandai-je en regardant ailleurs.

- Je ne voudrais pas abuser de ton temps plus longtemps, dit-elle d’une petite voix.

Je souris devant sa prévenance mais ne voulais pas qu’elle s’embarrasse ainsi.


- Ca ne me dérange pas Bella. Je n’avais rien à faire de spécial aujourd’hui à part faire le sale boulot de mon frère tu sais. On pourrait dire que tu me rends service.

Elle sembla se détendre un peu et rit.

- Si l’un d’entre nous rend service à l’autre ce n’est certainement pas moi !

Nous commençâmes à marcher sur le trottoir en direction du restaurant d’Emily.

- Tu as faim ? lui demandai-je.

Elle leva un sourcil dans ma direction et me toisa un instant. Je répondis à son regard en souriant.

- Ce n’est toujours pas un rendez-vous je te rassure. Mais tant qu’on y sera, autant manger tu ne crois pas ?

Elle étudia la question un instant et hocha la tête.

- Mmmm…pourquoi pas ?

Je souris, satisfait et nous marchâmes en silence jusqu’au restaurant. Oui, je priai intérieurement pour qu’Emily garde Bella…




Drolement long mdr

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Cec' La Tyrannique
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 6507
Localisation : Dans la boutique souvenir de Volterra ! ♥
Date d'inscription : 08/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Heidi
Détentrice de: Démétri
Clan: Volturi

MessageSujet: Re: A New Beginning   Lun 24 Aoû 2009 - 14:07

Merci !!!!!!
Génial !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessie
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 815
Localisation : dans les bois
Date d'inscription : 24/08/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Renesmée
Détentrice de: Jacob
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Mer 26 Aoû 2009 - 5:22

ah j'ai troee hatte de lire la suite
c'est génial mercii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mess-i-made.skyrock.com
Pow
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5597
Localisation : Là ou est Bella ♥
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Edward
Détentrice de: Bella
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Mer 26 Aoû 2009 - 11:10

J'adore
totalement d'accord avec Bess: trop hatte de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Jeu 27 Aoû 2009 - 17:47

2

THAT I WOULD BE GOOD

J’adorais manger chez Emily & Sam. Ce genre d’endroit avait tout pour plaire : une bonne ambiance, une décoration originale, des plats délicieux et le meilleur dessert du monde selon moi, un crumble aux pommes qui ferait rougir n’importe quel grand chef. L’endroit m’était familier, j’étais donc plus à l’aise que Bella lorsque nous entrions.

Je reconnus tout de suite Jealous Guy de John Lennonqui jouait dans le Jukebox. Un chanteur que ma mère aimait particulièrement, lui et les Beatles d’ailleurs. A ce stade, ce n’était même plus de l’amour mais de l’adoration ! Tellement qu’Emmett et moi lui avions acheté la panoplie complète des albums de Lennon et des Beatles et tout ce qui allait avec, DVD y compris. Esmé les avait passés en boucle pendant un mois et Carlisle avait frôlé la dépression nerveuse. Nous étions heureux à cette époque, tous ensemble… Je reteins un soupir et m’approchai du comptoir où Emily s’afférait nous tournant le dos.

- Arrête de jacasser et file moi la commande de la 10 Sam ! cria-t-elle à l’intention de son mari qui papotait en cuisine.

Celui-ci se pencha à travers le passe plat et allait répliquer quand il nous aperçut Bella et moi son eternel bandana sur la tête.

J’avais encore du mal à m’habituer à la courtoisie de Sam à notre égard. A croire que nous étions finalement devenus bons amis alors que nos relations avaient été des plus tendues au début. Il y a de cela un an, lorsqu’Emmett avait ouvert son bar, Sam nous avait fait comprendre qu’il n’appréciait guère qu’un bar irlandais vienne empiéter sur son espace. S’était alors engagée une semi-guerre territoriale aussi enragée que ridicule qui avait duré plusieurs semaines. Tout cela avait d’ailleurs faillit se solder par une bagarre si Emily n’avait pas fait preuve de beaucoup de tact et de diplomatie pour calmer les deux partis. C’est ainsi que nous avions noué de solides liens avec les Quileute et que j’avais rencontré Jacob Black.

- Edward ! Ca fait un moment qu’on ne te voit plus !

Emily se retourna vivement, manquant de renverser le soda qu’elle tenait et nous fit son plus beau sourire, étirant ainsi la cicatrice qui s’étendait sur son visage. Je tressaillis, comme à chaque fois que je la voyais. Emily était quelqu’un d’adorable et ne méritait pas ce qui lui était arrivé. Elle s’était faite attaquée par un ours à l’époque où elle vivait encore dans l’état de Washington, avec les Quileute. Sam ne s’était jamais pardonné son idée d’aller camper ce week-end là… Je souris à la jeune indienne alors qu’elle avait déjà contourné le comptoir pour venir me serrer contre elle. Je vis Bella se mordre les lèvres, mal à l’aise me regardant par-dessus l’épaule d’Emily.

- Je suis content de te voir aussi ! rigolai-je alors qu’elle m’ébouriffait les cheveux. Merci.

Adieu l’effet décoiffé sophistiqué… Bonjour le décoiffé naturel.

- C’est pour avoir autant tardé à venir nous voir ! Tu devrais avoir honte Edward Anthony Cullen, tu habites à deux pas d’ici et tu ne passes plus du tout ! lança-t-elle les mains sur les hanches.

Je me passai la main dans les cheveux, tentant tant bien que mal d’y remettre un peu d’ordre…

- Je sais mais le bar me prend tout mon temps, tu sais ce que c’est…

Elle sourit et son regard me dit qu’elle venait de remarquer Bella qui n’avait rien dit jusque là.

- Heu, m’empressai-je de dire. Emily, Sam, voici Bella. Bella, je te présente les Uley.

Emily écarquilla les yeux. Bella voulut lui serrer la main mais déjà Emily se jetait sur elle, Bella restant avec sa main suspendue dans l’air prise au dépourvu. Pendant un moment, nous ne dimes rien, Bella se contenta de me regarder avec un air incrédule alors que Sam pouffait de rire derrière sa main. Je haussai les épaules en souriant légèrement devant sa familiarité et ses gestes de par trop maternels. En effet, cela faisait partie de sa personnalité de prendre soin des gens, de veiller à ce que les personnes qu’elle aimait soient heureuses et d’aider, autant que faire se peut, les personnes dans le besoin.

- Edward je suis tellement heureuse pour toi ! s’exclama-t-elle alors que je j’ouvris grand les yeux. Tu t’es enfin trouvé quelqu’un, Bella tu es si mignonne !

Elle s’écarta de Bella pour l’observer plus attentivement avec tendresse. Bella fit les yeux ronds et je m’empressai de répliquer.

- Heu Emily. Ce n’est pas hum… Bella n’est pas ma petite amie, dis-je avec un sourire gêné pour Bella.

- Oh ! fit-elle simplement.

Elle resta un moment à regarder dans le vide avant de se tourner vers elle, un sourire aux lèvres.

- Je suis désolée Bella, j’ai tendance à m’emporter pour des bricoles.

- Un peu oui ! entendis-je Sam se plaindre dans la cuisine.

Emily relâcha Bella sans reculer pour autant. Celle-ci resta stoïque, toujours aussi crispée ce qui m’amusa un peu je devais l’admettre. Elle n’avait pas l’air très douée pour les relations humaines en général…

- Ce n’est rien, fit-elle gênée.

Emily retourna derrière le comptoir et je m’assis sur un des tabourets, imité par Bella.

- Qu’est-ce que je vous sers mes chéris ? demanda-t-elle en prenant son calepin.

Je jetai un œil à Bella qui frottait ses mains sur son jean nerveusement.

- Bella aurait quelque chose à te demander, si ca ne te dérange pas, dis-je.

- Oui bien sur ! Je t’écoute Bella, dis moi tout ! lança-t-elle encourageante.

- Voilà, je… j’ai entendu dire par Edward (elle me jeta un coup d’œil et je souris bêtement…encore) que vous cherchiez quelqu’un et je suis actuellement à la rech…

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’Emily faisait à nouveau le tour du comptoir pour la prendre dans ses bras. Cette fois ci, je rigolai et Bella ne put s’empêcher de rire aussi, même si ce geste la surprit encore.

- C’est merveilleux ! J’adorerai que tu travailles ici avec nous, n’est-ce pas Sam ? cria-t-elle plus fort à l’attention de son mari.

- Absolument chérie ! répondit-il simplement avant de demander à un des serveurs près de lui ce que venait de lui demander sa femme.

Emily s’écarta de Bella, la tenant toujours par les épaules.

- Tu as l’air d’être une gentille fille et nous recherchons effectivement quelqu’un pour nous aider.

Elle me poussa pour prendre ma place et faire face à Bella, les mains sur ses genoux.

- Alors, quel jour t’irait ? Ca te va les chèques ? Tu aimes les cheeseburger ? Sam un cheeseburger ! Oh, et toi Edward ? Deux cheeseburgers !

Bella rigola encore, se passant la main dans les cheveux ébahie alors que je secouai la tête en souriant. Ah, Emily… Je croisai ensuite le regard de Bella et mon cœur se serra, elle avait les joues roses et un sourire éblouissant sur le visage. Je ne pensais pas voir quelque chose d’aussi adorable un jour, elle semblait soulagée, vraiment soulagée, comme si ce job lui offrait une vie. Elle me fit un sourire en coin et reporta son attention sur Emily qui débitait toujours ses questions.

Je les laissai seules un moment et allai m’amuser avec le Jukebox alors que Jealous Guy se terminait. La chanson qui allait suivre ne me plaisait pas, trop rythmée. Je fis défiler la liste et souris quand je trouvais Let’s get it on de Marvin Gaye. Dieu que j’aimais ces années là et dieu que j’aimais ce chanteur ! Emmett passait son temps à me traiter de vieille fille parce que mes goûts musicaux étaient assez classiques là où ceux d’Emmett étaient très, trop contemporain. Je ressentis peu à peu la musique me transporter, comme elle le faisait toujours et le manque que j’avais d’elle me transperça. Elle me manquait, ils me manquaient… Je fermai les yeux un instant le cœur lourd, m’appuyant sur la machine.

J’entendis Bella rire et rouvris les yeux par-dessus mon bras posé sur le jukebox. Un rire tellement maladroit, un rire tellement pur mais tellement fragile à la fois… Cette fille avait définitivement des fantômes au placard mais, qui n’en avait pas ? J’étais bien placé pour le savoir.

Je soupirai et me redressai, la tête baissée sur mes chaussures.

- Edward ?

Je relevai la tête et fut surpris de voir Bella à mes côtés, fronçant légèrement les sourcils l’air inquiet.

- Est-ce que ça va ? me demanda-t-elle doucement.

Que pouvais-je bien lui dire ? Je me recomposai un visage apaisé et lui souris.

- Oui, bien sur que ça va. Et toi ?

Elle parut hésiter un moment, doutant certainement de mon honnêteté. Je tentai alors un sourire plus convainquant et elle sembla rassurée.

- Emily est fantastique. Je commence dès demain, souffla-t-elle non sans joie.

Génial, lui souris-je. Je suis content que tu aies trouvé ce que tu cherchais.

- Oui, je…

Elle rougit un peu, baissant les yeux un instant avant de me regarder. Je crus voir son regard briller.

- Je te remercie… pour tout, vraiment. J’avais besoin de ce boulot et…

- Bella, la coupai-je en levant une main vers elle. Tu n’as pas à me remercier, ce n’est rien.

- Non, non. Je ne sais pas encore comment mais je te rendrais la pareille c’est promis.

Sa moue sérieuse me fit sourire et mon cœur, si lourd quelques secondes auparavant, manqua un battement. Je ne répondis pas et me contentai de la regarder. Elle me dévisagea un instant ne sachant pas trop quoi dire ou faire. J’avais conscience que c’était indécent, mais je n’arrêtai pas pour autant. La regarder me soulageait et c’est tout ce qui m’importait pour le moment.

- Hey vous deux !

Je tournai la tête vers Sam qui tenait nos cheeseburgers à bout de bras alors qu’il me sembla que Bella me fixait toujours.

- Miam miam, dit-il simplement avec un clin d’œil.

J’acquiesçai et Bella et moi nous dirigeâmes vers le comptoir. Je ne parlai pas, me contentant d’avaler mon déjeuner en compagnie de cette fille si captivante et des Uley qui entretenaient à eux deux la conversation quand l’un ne s’occupait pas d’autres clients. Bella ne parla pas non plus, semblant savourer son cheeseburger avec délectation. Elle fermait les yeux de temps en temps, la main devant la bouche en refreinant ses soupirs comme si elle vivait un moment de pur bonheur. J’insistai pour l’inviter et elle céda en rougissant après m’avoir remercié cent fois.

- La prochaine fois, je te ferai goûter un cocktail spécial, lui dis-je avec un clin d’œil alors qu’on quittait le restaurant.

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Jeu 27 Aoû 2009 - 17:47

- La prochaine fois hein ?

Elle avait un regard espiègle, se moquant certainement de mon assurance qui soit dit en passant était inexistante. J’ouvris et refermai la bouche plusieurs fois sans rien dire. Qu’est ce qui n’allait pas avec moi ? Les mots m’avaient échappés sans que je ne le veuille. Bon bah maintenant que c’est dit enchaîne et ferme la bouche !

- Oui enfin… Je suppose qu’on se reverra dans le coin si tu travailles là, me justifiai-je en pointant le restaurant derrière nous du pouce.

Elle sourit amusée.

- Je suppose…, dit-elle simplement alors que nous marchions côte à côte.

Un silence s’installa avant que nous n’arrivions près du bar.

- Où habites-tu ? Je pourrais te raccompagner si tu veux…

Elle secoua la tête et me fit un sourire que je devinai forcé.

- Non, merci. Je…je ne suis pas très loin et j’ai ma voiture alors ça ira.

Elle semblait avoir repris ses distances. Je n’insistai pas. Aurais-tu oublié une des premières règles de galanterie que t’avais apprise Carlisle ? Ne jamais importuner une fille et la laisser se dévoiler sans poser de questions indiscrètes. Malgré tout, j’étais déçu…

- Comme tu voudras.

Elle se balança sur ses pieds, baissant les yeux vers ceux-ci.

- Si tu as le moindre souci Bella, n’hésite pas, ajoutai-je. Tu sais où me trouver…

Je ne me reconnaissais pas dans cet élan protecteur envers une parfaite inconnue mais j’avais horriblement besoin de m’assurer qu’elle allait bien. Elle releva la tête pour me regarder et une lueur étrange passa dans ses yeux noisette. Je frissonnai…

- Je te remercie Edward, souffla-t-elle.

Nous nous fixâmes un instant sans rien dire, mal à l’aise.

- Bon bah, à bientôt, souffla-t-elle en commençant à reculer.

- A très vite, répondis-je sans le vouloir en souriant timidement.

Ses yeux chocolat quittèrent mon champ de vision quand elle se retourna complètement. Je la regardai s’éloigner un moment avant de me retourner moi aussi en soupirant pour retrouver la chaleur de mon appartement. Une fois rentré dans celui-ci, je me jetai sur mon lit, fixant le plafond en me frottant le visage pour effacer l’image qui n’était autre que celle de Bella Swan. Je sombrai pour le reste de l’après midi rêvant d’une jolie brune timide…

* * *

- Avec supplément de fromage ! hurla Emmett de la salle et je soupirai.

- Excusez-moi mais serait-il possible d’avoir un supplément de fromage ? demandai-je gêné à la réceptionniste. Oui je sais qu’il y a déjà du fromage sur vos Margherita mais serait-il possible d’en avoir plus ?

La jeune femme qui prenait ma commande parut agacée de mes exigences, j’allai taper cette tête de nœud d’Emmett !

- Trente minutes ? Ça sera parfait merci.

Je raccrochai en revenant dans la salle où m’attendaient Emmett, Rosalie, Leah et Jacob.

- Alors ? s’enquit Emmett en prenant une gorgée de bière.

- C’est bon tu vas l’avoir ta spéciale fromage.

- Yes ! s’exclama-t-il avant de se lever pour pousser le son de la radio. Elle est puissante cette musique !

Rosalie se boucha les oreilles ainsi que Leah alors que Jake suivait le rythme avec sa tête en mangeant des cacahuètes. Quant à moi, je levai les yeux au ciel; Emmett et les Red Hot Chili Peppers, c’était une longue histoire. Scar Tissue résonna dans tout le bar alors qu’Emmett utilisait sa bouteille en guise de micro.

- With the birds I'll share this lonely view. With the birds I'll share this lonely vieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeew! hurla Emmett.

- Non de dieu Emmett et tu appelles ça de la musique ! cria Rosalie en se bouchant les oreilles.

- Oh bébé comment tu peux ne pas aimer les Red Hot écoute moi ça ! insista-t-il en montant le son.

"Push me up against the wall young Kentucky girl in a push-up bra"

- Rose ou tu l’assommes ou je le fais moi-même, grogna Leah les mains aussi sur les oreilles.

- Jake sérieux le concert tu t’en rappelles ? lui demanda mon frère, cherchant un appui masculin.

"To lick your heart and taste your health 'cause with the birds I'll share"

Jacob se leva en souriant, venant se poster à coté d’Emmett alors que je pris place prés des filles.

- Un peu que je m’en rappelle ! lança Jacob en tapant dans la main d’Emmett qui bougeait toujours en imitant la batterie.

Les Red Hot, ouais, pas spécialement mon truc. Je devais avouer que mon esprit était ailleurs. J’avais rêvé d’elle toute l’après midi avant qu’une réflexion ne me percute : je ne savais même pas si elle avait un petit copain. Je veux dire, pas que je convoitais Bella (ou juste un peu) mais j’aurais trouvé ça déplacé de penser à une fille dont le cœur était déjà pris. Je me surpris à me demander où elle était, ce qu’elle faisait et soupirai bruyamment. Rosalie bougea à côté de moi, mon soupir ne lui ayant surement pas échappé.

- Oh attend c’est le solo ! dit mon frère comme une végétarienne excitée devant un céleri.

"With the birds sharing I'll share this lonely vieeeeeew"

Et là arriva le fameux solo guitare. Emmett rentra littéralement en transe suivi de Jacob, imitant le guitariste de façon peu convaincante. Rosalie se mit à rire suivie de Leah devant le ridicule de la situation.

- Ed ? me lança Rose me sortant de la pitoyable vision d’Emmett en illusoire guitariste. Tout va bien ?

Elle posa sa main sur mon bras.

- Oui Rose, lui souris-je. Pourquoi ?

J- ’en sais rien tu avais l’air ailleurs. Pensais-tu à une fille ?

Ah Rosalie et sa perspicacité. Je me rappelai à quel point je l’avais détesté quand Emmett me l’avait présentée. Je la trouvais superficielle, froide, rigide là où Emmett était sympathique, convivial et chaleureux. Ses cheveux blonds colorés, son air pincé et sa façon de me parler comme si j’étais le pire goujat que la Terre ait connu... Cela avait donné lieu à quelques mémorables prises de bec dont Emmett avait toujours été l’arbitre.

Au contact de mon frère cependant, j’avais vu Rosalie Hale changer autant dans son mental que dans son aspect physique. Le naturel était revenu, elle avait à cette fin repris sa couleur naturelle d’un brun chatoyant, qui faisait magnifiquement ressortir la couleur de ses yeux, et s’était laissée aller à mon contact, devenant plus ouverte et sympathique. Ensuite j’avais compris ou plutôt j’avais appris pourquoi Rosalie se montrait si méfiante à l’égard des gens en général. Et je ne l’avais pas appris de la bouche d’Emmett mais des propres lèvres de Rosalie qui m’avait compté la sordide histoire de sa vie. J’en frissonnai encore…

Après ça, je m’étais pris d’affection pour elle et nous étions devenus très proches, elle était un peu comme la sœur que je voulais protéger pour qu’il ne lui arrive plus jamais de mal.

- Alors ? Dois-je prendre ton mutisme soudain comme une affirmation? ajouta-t-elle amusée.

- Ne dis pas n’importe quoi Rose, me défendis-je en buvant une gorgée de bière.

- Mon intuition féminine me dit que oui ! se moqua-t-elle en pointant le bout de son nez.

Je fis la grimace mais elle n’insista pas. Rosalie savait que si je souhaitais lui parler je m’ouvrirai à elle de moi même.

Pour notre plus grand bonheur à tous les trois, la chanson prit fin tandis qu’Emmett et Jacob revenaient à table. Nous n’eûmes même pas le temps d’échanger un mot que la voix blues et grave de Norah Jones retentit et je sentis Rosalie se raidir à côté de moi lorsqu’elle reconnut Rosie’s Lullaby.

"She walked by the ocean, and waited for a star, to carry her away"

(Elle marchait par les océans, et attendait une étoile pour la porter)

Jacob et Leah n’étaient au courant de rien mais Emmett et moi avions compris. Le visage de mon frère se referma et il voulut se lever pour couper la radio.

- Je vais éteindre ça, bredouilla-t-il.

"Feelin' so small, at the bottom of the world, lookin' up to God

(Elle se sent si petite au fond du monde, levant les yeux sur Dieu)

- Oh attend j’aime cette chanson ! le supplia Leah en le retenant par le bras.

- Pfff fillette, siffla Jacob.

She tries to take deep breaths, to smell the salty sea, as it moves over her feet.

(Elle essaie de prendre de profondes respirations pour sentir la mer salée bouger sous ses pieds)

- Oh la ferme gros buffle ! rétorqua-t-elle d’un coup de poing dans son épaule. Comme si ton bruit avait quelque chose de mélodieux.

Jacob ouvrit la bouche et leva sa bière vers elle pour répliquer mais déjà Emmett saisissait la télécommande.

- Non laisse la, demanda Rosalie de sa voix douce avant de lui prendre la télécommande des mains. Danse avec moi.

Emmett l’évalua un instant avec un regard inquiet mais finit par se laisser entraîner vers le milieu de la salle. Il passa délicatement ses bras autour d’elle pour la bercer doucement. Ils bougèrent ainsi, lentement, étroitement enlacés et je vis les mains de Rosalie serrer fermement le pull de mon frère dans son dos. Mon cœur se serra.

- Sayin', Rosie - come with me, close your eyes and dream, (En disant « Rosie ? viens avec moi, ferme tes yeux et rêve »)lui murmura Emmett au creux de l’oreille avant de lui embrasser la tempe pour la rassurer.

Celle-ci sourit faiblement et posa sa tête dans le creux de son torse alors que mon frère lui caressait les cheveux. Emmett était si protecteur, doux et patient avec elle que cela en surprenait beaucoup. Il pouvait se montrer grossier et paraitre insensible pour les gens qui le connaissaient peu, mais Rosalie avait su faire ressortir ce coté de lui.

Mon frère était un grand bonhomme et je l’admirai, oui j’étais fière de mon frère, c’était un type bien. Je ne savais pas comment avait fait et faisait Rosalie pour surmonter les épreuves qui lui avaient été infligées... J’aurais aimé avoir sa force et son courage. J’aurais aimé pouvoir avancer et oublier comme elle l’avait fait. Aller de l’avant, ne pas se retourner et profiter de la vie. Je n’étais pas assez fort pour ça…Je baissai la tête sur ma bière et mon cœur me fit mal. La main de Jake qui me frappa l’épaule me tira de mes pensées.

- Regarde si tu ne trouves les testicules d’Emmett par là. Je crois que ton frère les a perdus, se moqua Jacob en pointant Emmett qui fredonnait sa chanson à Rose.

- La ferme Jake, répondis-je sur un ton plus ferme que je ne l’aurais voulu. Invite plutôt Leah, regarde-la…

Je lui désignai Leah du menton prés du poste de radio, elle semblait si seule sur le moment qu’elle me fit de la peine.

- Mmm, bredouilla Jake pas décidé.

- Oh allé soit gentleman un peu ! le forçai-je en le poussant. C’est juste une danse !

- Ouais ouais, siffla-t-il en se levant finalement.

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Jeu 27 Aoû 2009 - 17:48

Je le regardai se diriger vers elle et le sourire magnifique qu’elle afficha lorsque Jake lui tendit la main me fit chaud au cœur. Cette fille aussi portait sa propre croix, elle s’était confiée une fois à Emily qui en avait tellement été bouleversée qu’elle m’en avait parlée.

Leah avait un caractère de cochon à l’image même de Jacob d’ailleurs. Elle ne se laissait pas faire et pouvait se montrer très désagréable. Elle l’était souvent avec Jake, désagréable, surtout avec Jake d’ailleurs. Cet imbécile heureux ne réalisant pas que derrière ses tirades vexantes envers lui se cachait des sentiments bien plus profonds. Je secouai la tête désolé pour elle.

Je vis Emmett effacer du pouce une larme qui avait roulé sur la joue de Rose, larme qui avait échappé à Leah et Jake trop occupés à se chamailler, avant de l’embrasser doucement. Cette vision de Rosalie si fragile me fit mal mais Emmett savait si prendre pour la rassurer.

"Sayin', Rosie - come with me, close your eyes and dream"

("En disant « Rosie ? viens avec moi, ferme tes yeux et rêve")

La musique prit fin et nous n’eûmes pas à attendre longtemps avant que n’arrivent les pizzas. Je payai le livreur - c’était mon tour ce dimanche de payer - et nous mangeâmes en riant, dans une ambiance plus détendue.

- Allez, viens le Peau rouge je vais te botter le cul au billard, défiai-je Jacob en jetant les croutes de pizza que je ne pouvais plus avaler.

- Peau rouge ! C’est bas venant de quelqu’un qui a le cul aussi blanc qu’un bidet ! se plaignit Jake en me suivant.

Je me mis à rire et nous commençâmes à jouer, Emmett préférant rester prés de Rosalie pour l’instant ce que je comprenais. Je tirai le premier et mis une boule rouge dans le filet.

- Moi les rouge, toi les jaune, lui dis-je en contournant la table pour tirer un autre coup.

- Comme si ça allait t’aider à gagner !

Je tirai dans un demi-sourire, faisant entrer une autre boule rouge.

- Tu disais ?

- Bah joue ! siffla-t-il en levant les yeux tandis que je me positionnai pour tirer. Alors tu l’as connue comment Bella ?

Je ratai mon coup, surpris par sa question.

- Ah ! C’est mon tour, sourit-il.

Il se positionna et mit deux boules d’affilées.

- Comme elle te l’a dit, elle est venue ici pour chercher du boulot et je lui ai filé un coup de main, dis-je avec toute la neutralité dont j’étais capable.

- Et elle t’intéresse ?

- Bella ? non ! répondis-je avec un peu trop d’appoint ce qui parut plaire à Jacob. Pourquoi toi oui ?

Pour le coup j’étais perplexe peu sur que cette idée me plaise.

- Faut voir. Elle est jolie et elle est différente des autres je trouve.

-C’est sur, dis-je juste.

- Je passerai peut-être la voir demain, histoire de l’inviter.

- Heu…

Dis quelque chose crétin allez !

- Hum, tu sais Bella à l’air d’être une fille plutôt timide et réservée. Tu risque de l’effrayer si tu lui sautes dessus comme ça…

Jacob fronça les sourcils semblant réfléchir.

- T’as pas tord, je vais y aller doucement.

N’y va pas du tout même, ce serait encore mieux ! pensai-je.

- Et puis pense à toutes les vestes que tu t’es déjà ramassées…, plaisantai-je en grimaçant.

C’était à mon tour de jouer. Jacob me poussa légèrement alors que je rigolai ce qui me fit rater mon coup.

La soirée se termina comme toutes nos soirées du dimanche, dans la bonne humeur et le calme. Jacob n’aborda plus le sujet « Bella » ce qui me convenait parfaitement. Lorsque tout le monde quitta enfin le bar vers les 2h du matin, je verrouillai soigneusement la porte, jetant les cartons de pizza et déposant les verres dans l’évier. J’éteignis toutes les lumières et empruntai les escaliers pour monter chez moi. Une douche plus loin, j’enfilai mon pantalon de sport en coton qui me servait de pyjamas et me glissai dans mon lit, une main derrière la tête. J’inspirai profondément, ne pouvant m’empêcher de me demander ce que pouvait faire Bella de sa soirée…

* * *

POV Bella

- Mademoiselle !

Je me retournai pour voir l’épicier me courir après sur le parking et le regardai sans comprendre. Avais-je oublié de payer mes achats ?

- Vous avez oublié ceci, me dit-il gentiment avant de me remettre un paquet de biscuits que je pris en lui souriant.

- Merci.

- De rien, faites attention à vous jeune fille le coin n’est pas très sûr.

- Oh, je…je n’habite pas loin, répondis-je timidement.

Il me salua brièvement et je me retournai pour monter dans ma vieille Chevrolet. Certes, elle était quelque peu rouillée et n’avançait pas très vite mais nous avions vécu beaucoup de choses elle et moi. J’y tenais plus que tout à cette voiture, d’autant que Charlie, mon père, me l’avait offerte et rien que pour ça je la chérissais plus que tout.

Je déposai mes quelques achats - une boite de biscuits, quelques bouteilles d’eau et une brique de lait -, sur le siège passager avant de démarrer ma voiture. Je roulai quelques kilomètres, quelques minutes tout au plus et me garai finalement dans un parc dont je ne connaissais pas le nom à l’abri d’un arbre. J’ouvris la boite de biscuits et en mangeai un, puis deux que j’accompagnai de quelques gorgées de lait.

C’était mon diner, dans ce qu’on pouvait appeler ma maison …

Aujourd’hui avait été un jour plutôt chanceux. J’avais trouvé du boulot ce qui me permettrait, je l’espérai, de vite commencer à amasser un peu d’argent pour me trouver un endroit décent où vivre. J’avais profité d’un vrai repas, chose que je n’avais pas connu depuis plusieurs jours et m’étais faite invitée par ce gentil garçon. Edward… Je souris en pensant à lui, il paraissait tellement gentil. Paraissait juste car personne mieux que moi ne savait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Nous ne connaissons jamais réellement les gens qui nous entourent, aussi proches soient-ils, j’en avais fait les frais et j’avais retenu la leçon…

Je terminai mon paquet de biscuits et refermai la brique de lait, mon petit déjeuner du lendemain avant d’aller bosser… Il faudrait aussi que je passe au refuge histoire de prendre une douche et d’être présentable. Je commençai à paniquer quelque peu, priant pour que cette journée se passe bien, priant pour que ce boulot ne me file pas entre les doigts car j’en avais réellement besoin. Je ne pouvais plus continuer à vivre de la sorte. Je ravalai le sanglot qui m’obstruait la gorge et inspirai profondément. Comme à chaque fois que je me sentais triste et abattue, je jetai un œil à la housse en tissu noir sur le siège passager. Je la pris contre moi, fis glisser la fermeture éclaire pour en sortir le bois creux et résonnant. Je me décalai sur le coté, pour pouvoir la tenir sur mes genoux, ma main glissa sur le manche et mes doigts commencèrent à pincer les cordes, jouant les doux accords de cette chanson qui me redonnait espoir et que je connaissais par cœur.

- That I would be good even if I did nothing. That I would be good, even if I got the thumbs down ma gorge se serra de nouveau mais je continuai That I would be good, if I got and stayed sick. That I would be good, even if I gained ten pounds…

("J'irais bien même si je ne faisais rien. J'irais bien même si j'étais rejetée. J'irais bien même si je tombais et restais malade. J'irais bien même si je ne gagnais 10 livres")

Je laissai couler les larmes qui reflétaient la peine qui me consumait.

- That I would be fine, even if I went bankrupt. That I would be good, if I lost my hair and my youth. That I would be great, if I was no longer queen. That I would be, grand if I was not all knowing.

("J'irais bien même si j'allais vers la faillite. J'irais bien si je perdais mes cheveux et ma jeunesse. J'irais super bien si je n'étais plus reine. J'irais vraiment bien si je ne savais pas tout")

Ma voix s’éleva plus fort, je voulais lutter contre ça, contre cette situation. Les larmes sur mes joues coulèrent sur ma guitare et glissèrent formant de petits sillons tortueux comme l’histoire de ma vie.

- That I would be loved, even when I numb myself. That I would be good, even when I am overwhelmed. That I would be loved, even when I was fuming.

("Je serais aimée même si j'étais paralysée. J'irais bien même quand je suis écrasée. Je serais aimée même quand j'étais en rage")

Oui j’irai bien, j’irai bien et je lutterai pour ça, pour moi, pour réapprendre à vivre, pour retrouver une vie que je n’avais plus depuis trop longtemps.

- That I would be good, even if I lost sanity

( “J’irai bien meme si je perdais la raison”)

Je lutterai mais pas ce soir…

That I would be good whether with or without you.

( “J’irai bien avec ou sans toi”)

Demain peut-être, demain… Je continuai de jouer les derniers accords avant de m’affaler sur ma guitare, la serrant contre moi en me balançant d’avant en arrière et en fermant fort les yeux pour chasser les problèmes et le passé…

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Nessie
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 815
Localisation : dans les bois
Date d'inscription : 24/08/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Renesmée
Détentrice de: Jacob
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Jeu 27 Aoû 2009 - 18:37

moi j'était troee inpasssiente donc je connais la suite pi se bout la ye troee triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mess-i-made.skyrock.com
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 28 Aoû 2009 - 12:56

Oui !!
C'est tout triste !

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Aurelia
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 1868
Localisation : Allschwil en Suisse mais aussi Niffer en Alsace
Date d'inscription : 17/06/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Emmett
Détentrice de: Rosalie
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Ven 28 Aoû 2009 - 12:57

J'ai même pas le temps de lire !
Je vais essayer se WE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Lun 31 Aoû 2009 - 11:21

J'ADOR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est GE-NIAL!!!!!!!!!
Merci Alice!!!! ^.^

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessie
Modo pub'
Modo pub'
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 815
Localisation : dans les bois
Date d'inscription : 24/08/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Renesmée
Détentrice de: Jacob
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Mar 5 Jan 2010 - 5:35

merci de nous l'avoir montrer
maintenant c fou mais je peut pas m'empecher d'aller voir a tout les jours sur leur sitee voir s'il mettent la suite et sa fais des mois que sa duree xd et je veut pas que sa finissent XD
elle est vraiment excelente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mess-i-made.skyrock.com
Rosy
Chez Les Cullen
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 13029
Localisation : Dans les bras de mon homme... ♥
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Rosalie
Détentrice de: Emmett
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Lun 18 Jan 2010 - 23:07

Bess chérie, pourrais-tu me donner l'adresse du site, j'aimerais bien avoir la suite mais personne n'a pensé a moi... Crying or Very sad
Merci d'avance!! Bisous!! <3

_________________

♥️ Emmett ♥️

If we had happy endings, we'd all be under gravestones now...



La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent... C'est d'apprendre comment danser sous la pluie.
L'erreur est humaine, sinon il n'y aurait pas de gomme au bout des crayons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia
Modo reporter
Modo reporter
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 9030
Localisation : Là où est Jasper ♥
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Votre personnage: Alice
Détentrice de: Jasper
Clan: Cullen

MessageSujet: Re: A New Beginning   Lun 18 Jan 2010 - 23:35

Euh il est posté au dessus Rose ptdr

_________________


ALICE AIME JASPER ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://logan-lerman.1fr1.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A New Beginning   

Revenir en haut Aller en bas
 
A New Beginning
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN
» The Beginning Music [PV Malicia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight home :: • Divers :: Le coin des Artistes :: ~ Textes ~-
Sauter vers: